Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7 jours / 7, de 9h00 à 18h00 (non surtaxé)

Avis de décès, Remerciements, Messe-Anniversaire, Condoléances
  • 925 journaux partenaires
  • 24H sur 24, 7 jours sur 7
  • Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Mort : Loïc LEFERME

Mort : Loïc LEFERME 28 août 1970 - 11 avril 2007
01/10/2015

Il perd la vie dans sa 36ème année

L’apnéiste français, Loïc LEFERME décède à 36 ans, le 11 avril 2007 à Villefranche-sur-Mer. Il trouve la mort lors d’un entraînement pour la préparation d’un nouveau record du monde qui avait commencé 6 mois plus tôt, il est victime d’un accident technique et succombe par noyade. Il nait le 28 août 1970, à Malo-les-Bains. Il est issu d’une famille de nageur : son grand-père, entraîneur national et son père, plusieurs fois champion de France de natation et pré sélectionné olympique (jeux de Mexico). À Nice, il commence l’apnée pendant ses études de sport à l’université. À la fin de ses études, il obtient une maîtrise STAPS dont le sujet était « Le « vol » en escalade », en effet le risque dans le sport est un thème déjà présent dans sa recherche.

Quintuple recordman du monde de plongée en profondeur absolue 

La Dépêche annonce son décès en publiant l’article « Dramatique plongée pour Loïc LEFERME, il meurt à 36 ans ». Il y est rapporté que « L'apnéiste français Loïc LEFERME, 36 ans, quintuple recordman du monde de plongée en profondeur absolue, est décédé hier après un accident de plongée survenu au large de Villefranche-sur-Mer (Alpes-Maritimes) ». Par ailleurs, l’article souligne qu’ « Il procédait à des entraînements en vue de battre, cet été, le record du monde de -183 m. L'accident est survenu alors qu'il remontait vers la surface, après être descendu à -171 m, profondeur de son record du monde de 2004. Pour une raison encore inconnue, le système de contrepoids a connu une défaillance, bloquant la remontée de la gueuse et donc du plongeur. Appliquant la procédure d'urgence, son équipe envoie un plongeur le chercher, alors qu'il se trouve à vingt mètres sous l'eau. Déjà « plus qu'en syncope » d'après un membre de son équipe. Des massages cardiaques sont pratiqués sur lui, placé sous oxygène, tandis qu'il est ramené « en moins de dix minutes » au port de Nice où les pompiers et le Samu tentent de le ranimer, en vain ».

Il pratiquait le « no limit »

Pour sa part, Le Metro France fait part de son décès via l’article intitulé « Le champion d’apnée Loïc LEFERME décède à l’entraînement ». Il y est annoncé que « C’est à l’entrée de la rade de Villefranche-sur-Mer, théâtre de plusieurs de ses records du monde d’apnée, que Loïc LEFERME est décédé mercredi en fin de matinée, au cours d’une plongée d’entraînement. Le champion niçois, âgé de 36 ans, pratiquait la variante la plus spectaculaire de l’apnée : le « no limit » ».

Dans son article « L'apnéiste Loïc LEFERME est mort après un accident de plongée », Le Monde annonce que « L'apnéiste français Loïc LEFERME est mort, mercredi 11 avril, après un accident survenu alors qu'il s'entraînait à Villefranche-sur-Mer (Alpes-Maritimes). Transporté en milieu de journée vers le port de Nice après un arrêt cardiaque, le plongeur, âgé de 36 ans, n'a pu être réanimé par les pompiers. Il avait battu le record du monde de plongée en profondeur absolue, dit « no limits », le 30 octobre 2004 dans cette même rade de Villefranche-sur-Mer, et avait atteint 171 mètres de profondeur ».

Ajouter un message