Carnet

Jean BOTTÉRO

Jean BOTTÉRO 30 août 1914 - 15 décembre 2007
01/10/2015

Le dominicain français, historien assyriologue, spécialiste de la bible, du Moyen-Orient antique et l'un des plus grands spécialistes internationaux de la Mésopotamie, Jean BOTTÉRO s’est éteint le 15 décembre 2007 à Gif-sur-Yvette. Il nait le 30 août 1914 à Vallauris, où son père était potier. Il entre au petit séminaire de Nice avant d'entamer son noviciat au couvent dominicain de Biarritz en 1931. Il prend l'habit en 1932 et vit au prieuré de Saint-Maximin où il s'intéresse à la théologie et à la métaphysique. Il enseigne la philosophie grecque, l'hébreu puis l'exégèse biblique à Saint-Maximin mais est suspendu alors qu'il refuse de créditer la Genèse d'un certificat d'historicité. Il s'installe alors dans un couvent dominicain parisien, poursuit ses recherches par l'étude de l'akkadien et traduit avec René LABAT, le Code d'Hammurabi.   

 

  • Le Monde annonce son décès en publiant l’article « Jean BOTTÉRO, éminent assyriologue, nous a quittés ». Il y est rapporté qu’« Avec Jean BOTTÉRO, mort le 15 décembre, à 93 ans à Gif-sur-Yvette (Essonne), disparaît l'un des plus grands savants français ». Par ailleurs, l’article souligne qu’ « Historien mondialement reconnu pour son savoir sur le Moyen-Orient antique et le monde de la Bible, cet assyriologue d'exception s'amusait de la singularité de sa discipline. Pour le reste, en authentique Provençal, il préfère raconter, de son verbe chantant, ces « très vieilles histoires » dont la leçon a fécondé les civilisations à venir, de la Syrie à la Grèce, en passant par la Bible. Jean BOTTÉRO est de fait, par son sens de l'amitié et de la famille, son goût pour la cuisine comme son art de la conversation, un parfait méditerranéen ».
  • Pour sa part, Le Soir fait part de son décès via l’article intitulé « Jean BOTTÉRO est mort ». Il y est annoncé que « L’historien français Jean BOTTÉRO, spécialiste de la Bible et du Moyen-Orient antique, est décédé le 15 décembre à l’âge de 93 ans. Il est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages, consacrés notamment à la Mésopotamie et à la Bible, tels que La religion babylonienne (1952) à Au commencement étaient les dieux (2004). En 1996, il avait notamment publié L’Orient ancien et nous. L’écriture, la raison et les dieux ».
  • Dans son article « Jean BOTTÉRO est mort », Philo Mag annonce qu’« Historien français, spécialiste du Moyen-Orient antique et de la Bible, Jean BOTTÉRO est mort le 15 décembre à l'âge de 93 ans. Grâce à ce grand ami de Jean-Pierre VERNANT, on a reconnu l'importance de la civilisation mésopotamienne dans la formation de notre culture, à côté des sources hébraïques et grecques ».

 

Ajouter un message