Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7 jours / 7, de 9h00 à 18h00 (non surtaxé)

Avis de décès, Remerciements, Messe-Anniversaire, Condoléances
  • 925 journaux partenaires
  • 24H sur 24, 7 jours sur 7
  • Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Mémoire : Richard DESCOINGS

Mémoire : Richard DESCOINGS 23 juin 1958 - 3 avril 2012
01/10/2015

Les funérailles de Richard Descoings

Naissance : 23 juin 1958 à Paris

État civil : Richard DESCOINGS, nom sous lequel fut connu le haut fonctionnaire français Richard Jean Marc DESCOINGS, a été Conseiller d'État, puis directeur de l'IEP de Paris et administrateur de la FNSP. Il est né de parents médecins et a vécu au sein d'une famille calviniste originaire du Valais en Suisse. Il passa ses études secondaires aux lycées Montaigne, Louis-le-Grand et Henri-IV et d'obtient son baccalauréat en 1976. Il s'était marié, en 2004, avec Nadia MARIK, la directrice adjointe de l'IEP.

Décès : 3 avril 2012 à New York. Richard DESCOINGS fut retrouvé sans vie dans sa chambre d’hôtel du centre de New York. Il y était en déplacement à l’occasion d’un colloque organisé à l'université Columbia par le Secrétaire général de l'Organisation des Nations unies. Il avait 53 ans. Ses funérailles furent célébrées le mercredi 11 avril 2012, à l'église Saint-Sulpice, à Paris.

L'inhumation s’est déroulée ensuite dans l'intimité familiale.

Certaines personnes de l’assistance portaient une fleur blanche à la main, comme le demandait le faire-part publié par les familles DESCOINGS et PÉPY (du nom du PDG de la SNCF Guillaume PÉPY), un très proche du défunt - dans la presse.

Le Figaro publie l’article « Mort du directeur de Sciences Po : enquête à New York » pour annoncer son décès. L’article revenait sur les circonstances de sa mort et son parcours.

Les hommages affluent

Au travers de l’article « Sciences Po : l'intrigante mort de Richard DESCOINGS », le magazine « Le Point » annonce sa disparition, tout en revenant sur les circonstances de sa mort.

Le président Nicolas SARKOZY a rendu hommage « à la carrière exceptionnelle d'un grand serviteur de l'État, qui aura consacré toute sa vie à la cause qu'il s'était choisie et dont rien ne l'avait détourné: l'éducation ».
Dans un communiqué commun avec le président de l'Université de Columbia Lee C. BOLLINGER, Ban Ki-moon a rendu hommage à « un leader mondial dans le domaine de la politique éducative, reconnu et honoré en France et dans le monde ».

Livre d'Or

Pascal GRILLON vendredi 19 juin 2015
Plus de trois années après son décès, nous ne l'oublions pas.. Très sincèrement

Ajouter un message