Carnet

William E. BUTTERWORTH III

William E. BUTTERWORTH III 10 novembre 1929 - 12 février 2009
19/02/2019

« Guerres et plumes »

Plus connu sous le nom de W.E.B. Griffin, il était un des auteurs les plus vendus au monde avec plus de 250 ouvrages et 50 millions d’exemplaires imprimés dans plus de dix langues, dont le japonais, l’hébreu, le chinois, et le hongrois…

W.E.B. Griffin est l'auteur de 61 romans épiques en 7 séries :
· Les Corps
· Liens d’honneur
· Frères de Combat
· Des hommes à la guerre
· Insigne d’honneur
· L’Agent du président
· et Opérations clandestines.

Connu pour son sens des détails historiques, ses personnages richement décrits, ses intrigues palpitantes, son esprit pétillant et sa justesse pour capter le cœur et l'esprit des héros militaires, le romancier a ravi les lecteurs pendant des décennies avec ses romans électrisants sur l'armée, la police, les espions et le contre-espionnage... Sous d'autres pseudonymes, il a écrit plus de 100 autres livres, destinés aux adultes et aux enfants.
W.E.B. Griffin a également rédigé douze des treize romans de MASH (l’unité chirurgicale militaire de campagne qui avait inspiré le Cinéma et la télévision avec sa célèbre série).

Les hommages dans la presse américaine :

- « Un écrivain de virtuosité et de talent véritable » (Fort Worth Star-Telegram)
- « Un conteur véritablement impressionnant » (Midwest Book Review)
- « Inégalé dans le domaine de la fiction militaire (Ralph Peters)
- « Si Dieu est vraiment dans les détails, alors Griffin doit être le pape de la police procédurale" (Publishers Weekly).
- ou comme l’a dit simplement le Philadelphia Inquirer: «Griffin a le chic».

Sa passion pour l'écriture sur l'armée et les différents services de Police tout au long de sa carrière distinguée, illustre son état affectif pours ses corps :
« Rien ne m’honore plus qu'un militaire, un ancien combattant ou un policier qui me dit qu'il aime lire mes livres ».

W.E.B. Griffin a grandi dans les banlieues de New York et de Philadelphie. Il a entamé une carrière militaire illustre en 1946, lorsqu'il s'est enrôlé dans l'armée des États-Unis. Après une formation de base, il a suivi une formation de contre-espionnage à Fort Holabird (Maryland). Il a été affecté à l'armée d'occupation en Allemagne et finalement à l'état-major du général à l'époque, le général I.D. White, commandant de la police des États-Unis. En 1951, Griffin est rappelé au service actif de la guerre de Corée, interrompant ses études à l'Université Philipps de Marburg an der Lahn, en Allemagne. Il s'est éteint à l'âge de 80 ans.

Parmi ses nombreuses récompenses pour services rendus :

- Griffin a reçu le prix du Service du général Robert L. Dening en 1991.
- Le prix des médias de 1999 pour les anciens combattants de la guerre étrangère, qui a été remis à la 100e convention nationale du Kansas.
- Il a été investi dans l'ordre de St. George de la US Armour Association et dans l'ordre de St. Andrew de la US Army Aviation Association.

Griffin laisse dans le deuil quatre enfants, dont son fils William E. Butterworth IV, son co-auteur de 21 de ses romans.

Ajouter un message