Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7 jours / 7, de 9h00 à 18h00 (non surtaxé)

Avis de décès, Remerciements, Messe-Anniversaire, Condoléances
  • 925 journaux partenaires
  • 24H sur 24, 7 jours sur 7
  • Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Avis mortuaire : Jean-François Stevenin

Avis mortuaire : Jean-François Stevenin 23 avril 1944 - 27 juillet 2021
28/07/2021

L’ancien assistant devenu acteur par hasard

Ancien étudiant d'HEC, il avait découvert le cinéma au cours d'un stage à Cuba sur... la production laitière et aujourd’hui nous pourrions dire oh la vache quel acteur et quel réalisateur! .
Il aurait succombé à "une longue maladie", dont la nature n'a pas été précisée selon le journal L’Union. C'est ce qu'a confirmé à demi-mot son fils aîné Sagamore, en déclarant : "Il est décédé à l’hôpital à Neuilly, il s’est bien battu." Une maladie dont l'ancien protégé de Truffaut n'avait jamais parlé dans les médias.

Le cinéma si singulier de Stevenin.

Si tout le monde connaît l’acteur, dont l’immense filmographie va du cinéma d’auteur le plus intransigeant aux séries télé les plus populaires, de Jacques Rivette au Commissaire Moulin, de Pierre Zucca au Camarguais...
Le journal Libération nous rappelait en 2018 qu’il est aussi un immense cinéaste et que Passe montagne (1978) et Double messieurs (1986) sont deux des plus beaux films français des quarante dernières années. Visage rond et yeux bleus perçants font rapidement de lui une figure familière du cinéma français :

⦁ Dans les années 80, il tourne sous la direction de Jean-Luc Godard (Passion), Bertrand Blier (Notre histoire) et Catherine Breillat (36 Fillette).
⦁ Puis viendront les films à plus grand succès comme Le Pacte des loups, où il joue avec Vincent Cassel et Samuel Le Bihan ou encore L’Homme du train réalisé par Patrice Leconte.
⦁ Son travail de cinéaste lui vaudra en 2018 un prix Jean-Vigo d’honneur qui lui a été remis par Agnès Varda.


Ses quatre enfants continueront à faire vivre son héritage au cinéma.

A à la tête d'un clan d'acteurs, d'un premier mariage avec Jacqueline Monnier était né Sagamore en 1974, découvert par le public dès 1982 dans La Couleur de l'abîme. En 1991, Sagamore Stévenin est apparu pour la première fois dans les salles obscures dans le film de Claude Zidi, La Totale.
Puis l’acteur jurassien s'était marié avec Claire Stévenin, également actrice, et avait accueilli Robinson en 1981, Salomé en 1985 et Pierre Stévenin en 1995.

Jean-François Stévenin, c’était un acteur admirable, une de ces gueules de cinéma, dont chaque apparition, transcende le film par son intensité. Mais c’est aussi, et surtout, un des plus grands cinéastes français. Stévenin avait besoin de défendre des causes et voulait faire changer les mentalités. Selon lui, la société devait aller plus loin dans l'acceptation de l'autre et des différences...

 

Livre d'Or

Marjo dimanche 1 août 2021
Je vous présente à vous et toute votre famille. Mes sincères condoléances. Il va beaucoup nous manquer. C était un grand monsieur. Bon courage à vous
Christian Pélissier lundi 2 août 2021
Toujours en moi, bien sûr, le joyeux souvenir de cette soirée avec Claire et Lui, je ne sais plus où durant "Le Pont de San Luis Rey" d'Irina Brook, la verve de Jean-François boostait notre enthousiasme... Je vous embrasse tendrement avec un clin d'œil tellement amical à Robin. Bien sûr.
Alain Foutrier dit Fermât mercredi 4 août 2021
La seule raison d’être d’un être, c’est d’être. C’est-à-dire, de maintenir sa structure. C’est de se maintenir en vie. Sans cela, il n’y aurait pas d’être. J’ai écouté une podcasts le cinemas des cinéastes France Culture par Claude-Jean Philippe 1981 , cet homme étais imbibé ce qu’il y a de plus profond dans le cinéma, il avait séjourné aux États-Unis et revenus rempli de souvenirs incroyables Émouvant , il parlait du film entre autres, Gloria de John Cassavets En expliquant pourquoi il est né ce film, les dialogues le scénario et les plans de caméras , Le ton de sa voix on entendait qu’est-ce que c’était vraiment un passionné du huitième arts, Merci à vous avec un grand M

Ajouter un message