Carnet

Disparition : Yves Rénier

Disparition : Yves Rénier 23 septembre 1942 - 24 avril 2021
27/04/2021

Le commissaire Moulin n’est plus

Pendant près de 25 ans, Yves Rénier a incarné le célèbre policier de TF1. L’acteur, mais aussi réalisateur, doubleur et romancier, a tiré sa révérence dans son domicile de Neuilly sur Seine en région parisienne à 78 ans, victime d’un malaise cardiaque.

Fils du dramaturge et metteur en scène Max Régnier (1907-1993), ce natif de Berne en Suisse a commencé sa carrière de comédien dans les années 1960 au théâtre.

⦁ Le Comte de Monte-Cristo de Claude Autant-Lara marque ses débuts au cénéma en 1961
⦁ Mais c’est la télévision, déjà, qui le fait connaître du grand public avec la série Belphégor ou le Fantôme du Louvre, énorme succès de 1965
⦁ Suivi du rôle principal de la série d’aventures Les Globe-trotters (1966).

Le rôle de sa vie, il le trouve en 1976 avec « Le Comissaire Moulin »

La série de Paul Andréota diffusée sur TF1 entre 1976 et 2008 est un immense succès, dont l’acteur n’a pu, un temps, se satisfaire.
En 1982, il abandonne le personnage, qu’il trouve alors « trop propre sur lui ». Avant d’y revenir en 1989, prenant cette fois-ci les rennes de la série avec l’auteur de romans policiers Georges Moréas. Il en écrit une dizaine de scénarios et se met à la réalisation.

Hyperactif, Yves Rénier ne s’est pas contenté de jouer au policier. On a pu l’apercevoir dans Diabolo menthe, de Diane Kurys (1977), Frantic, de Roman Polanski (1988) ou Merci La vie, de Bertrand Blier (1991).
Il s’est même essayé à la chanson avec « P.C.V », sa seule et unique tentative dans la musique en 1986, et au roman (Le Parano, la même année), ainsi qu’au doublage : la voix de Burt Reynolds, Chuck Norris ou Tommy Lee Jones...c’est Rénier.

Sa dernière réalisation, La Traque, diffusée en 2020, suivait l’enquête qui a permis d’arrêter Fourniret

Ces dernières années, c’est surtout en tant que réalisateur qu’il s’est illustré, s’inspirant souvent des faits divers les plus médiatisés. Son téléfilm consacré à Jacqueline Sauvage « C’était lui ou c'était moi » avec Muriel Robin, a connu un immense succès.

Père d’une famille nombreuse, il était également l’époux de Karine Rénier avec laquelle il vivait une histoire d’amour depuis de nombreuses années. Avant de croiser la route de son épouse, Yves Rénier avait eu une idylle avec l’actrice américaine : Goldie Hawn. Son coup de foudre dans les années 1980 avait eu lieu lors d’un casting pour un film américain.

Un grand nombre de célébrités et d’anonymes ont partagé des messages de condoléances pour saluer sa mémoire.

Parmi l’un des premiers à réagir, Jean-Luc Reichmann ne pouvait tout simplement pas croire à cette nouvelle car il avait eu Yves Rénier la veille au téléphone et ne pouvait se douter de ce qui était en train de se jouer.
"Que voudriez-vous qu'on dise quand vous ne serez plus là ?" C'est hilare qu'il avait déclaré "penser à Claude Lelouch", avant de se plonger dans un silence pour réfléchir. "En fait, si vous voulez, j'aimerais que les gens qui m'aiment soient fiers de moi. J'espère"...

 

Livre d'Or

GARGANI Martine jeudi 29 avril 2021
Bon courage à tte sa famille..au revoir commissaire de la haut il sera plus facile de régler les énigmes.. repose en paix ..bon voyage

Ajouter un message