Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7 jours / 7, de 9h00 à 18h00 (non surtaxé)

Avis de décès, Remerciements, Messe-Anniversaire, Condoléances
  • 925 journaux partenaires
  • 24H sur 24, 7 jours sur 7
  • Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Mort : Jacqueline Caurat

Mort : Jacqueline Caurat 23 juillet 1927 - 22 mai 2021
28/05/2021

« Madame, Mademoiselle, Monsieur ...Bonsoir »

Avec Jacqueline Joubert, Jacqueline Huet et Catherine Langeais, toutes décédées elles étaient les speakerines. Jacqueline Caurat, speakerine pionnière, star du petit écran et productrice télé, des années 1950 à 1980, est décédée à l’âge de 93 ans à l’hôpital Cognacq-Jay à Paris a annoncé sa famille et bien entendu les journaux comme le Télégramme.

Elle est entrée à la Radio-Télévision Français (RTF) en répondant à une petite annonce

Née à Croydon (Grande-Bretagne), en 1927, elle avait cependant presque toujours vécu en France. Au départ, l’adolescente se voulait comédienne. La maladie (ennuis pulmonaires) l’empêcha de réaliser ce rêve.
Il s’agissait de traduire en 1953 les commentaires du couronnement d’Elizabeth II, premier grand reportage diffusé en Eurovision. L’essai se révélant concluant, elle rejoignit la cabine des speakerines à 25 ans.

Il y avait Catherine Langeais (jadis fiancée à un certain François Mitterrand) et Jacqueline Huet. Une autre ex-aspirante actrice. La brune Anne-Marie Peysson (un brin gaffeuse), rejoindra plus tard le trio pour donner à la télévision une image moins lisse et moins amidonnée mais en Noir et Blanc.

⦁ Celle qui a reçu le prix "Ondas" de la meilleure présentatrice européenne a animé des émissions destinées aux enfants

⦁ Jacqueline Caurat avait également conçu des programmes jeunesses en partenariat avec l’Éducation Nationale et par ailleurs, avait animé des émissions religieuses. 

⦁ Sa passion pour les timbres l'a amenée à présenter de 1961 à 1983 "Télé-Philatélie" et "Philatélie-Club", magazines consacrés à la philatélie et à l’histoire postale et signa plusieurs ouvrages autour du timbre.

Son père était un philatéliste amateur passionné. Très jeune, elle s'intéresse, comme son père, aux timbres de collection et on lui offre son premier album de timbres à l'âge de 8 ans.

Elle était promue officier de l’Ordre du Mérite

Elle collabora également à une vingtaine de périodiques et magazines, dont Le Figaro, Femme d’Aujourd’hui, Notre Temps, Pilote...

Quand on lui demandait ce qu’elle pensait de la TV d’aujourd’hui, elle déclarait à France Dimanche en 2012 : « Très franchement, je ne la regarde pas beaucoup. C'est devenu une course au profit et à l'audimat, et bien souvent l'animateur se prend pour quelqu'un de supérieur. Et puis, force est de constater que dans la plupart des films diffusés, tout y est vulgaire et grossier. Je sais, l'époque a changé, les mentalités aussi, mais, par moments, trop c'est trop... ».

Une page se tourne avec le départ de Jacqueline Caurat, speakerine légende de l'ORTF, les plus anciens se souviendront de son sourire, elle nous accompagnait le soir à la télévision et faisait partie de la famille comme toutes les speakerines...

 

Livre d'Or

Serge Roux lundi 31 mai 2021
Je présente à Caroline, sa fille, à Julia et à Adrien, ses petits-enfants, mes plus sincères condoléances. Jacqueline Caurat-Meyss m'avait adressée sa photo dédicacée, sur la demande de Catherine Langeais, au printemps 1972, deux souvenirs de mon enfance : novembre 1963 à 13h où elle a demandé d'éloigner les personnes sensibles face à des images violentes dans une édition spéciale du JT, nous avons appris que le Président Kennedy, à Dallas, était conduit à l'hôpital en urgence, à la suite d'une fusillade. Le JT a été prolongé et Jacqueline est intervenue à plusieurs reprises. J'avais 6 ans. En 1969-1972 dans mon Pif-Gadget, grâce à sa rubrique sur la philatélie j'ai appris la naissance du timbre-poste et comment faire une collection. C'était captivant d'intelligence. Merci à sa mémoire pour tous ces moments de finesse. J'espère que les 5 timbres émis à son effigie en 2011 pour les 50 ans de son émission "Télé Philatélie" seront réédités. J'ai aimé à en affranchir certains de mes courriers. Peut-être la télévision, pour lui rendre hommage rediffusera "Sénéchal le Magnifique" où elle donne la réplique à Fernandel, on a tellement besoin d'humour et d'intelligence ! Serge Roux.

Ajouter un message