Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7 jours / 7, de 9h00 à 18h00 (non surtaxé)

Avis de décès, Remerciements, Messe-Anniversaire, Condoléances
  • 925 journaux partenaires
  • 24H sur 24, 7 jours sur 7
  • Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Mort : Jean-Claude ABRIOUX

Mort : Jean-Claude ABRIOUX 1 décembre 1931 - 11 septembre 2011
01/10/2015

Les obsèques de Jean-Claude Abrioux

L’homme politique français, Jean-Claude ABRIOUX s’est éteint à 71 ans, le 11 septembre 2011 à Aulnay-sous-Bois. Il nait le 1er décembre 1931 à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Le 16 juin 2002, il est élu député pour la XIIe législature, dans la 10e circonscription de la Seine-Saint-Denis. Membre du groupe UMP, il soutient la candidature aux législatives 2007 du sénateur Philippe DALLIER, dissident de l'UMP, contre le maire d'Aulnay-sous-Bois, Gérard GAUDRON qui est le candidat officiel de l'UMP aux législatives 2007. Notons qu’en 2009, il est fait chevalier de la Légion d'honneur.

Le vendredi 16 septembre 2011, un hommage public se déroule à l’Hôtel de Ville d’Aulnay-sous-Bois. Par la suite, un office religieux est célébré en l'église Saint-Joseph de sa ville natale. Aux termes de la cérémonie, il est inhumé dans l’intimité, à l'ancien cimetière de la ville.

Suite à l’annonce de son décès, Jean-François COPÉ, Secrétaire général de l’UMP, a salué la mémoire d’un « Homme de conviction qui a prouvé par son parcours son attachement à ses valeurs et à sa ville ». « Profondément gaulliste, il marquera ses concitoyens par sa disponibilité et son investissement dans un département où tant de travail est à accomplir », ajoute-t-il.

Ancien député-maire UMP d'Aulnay-sous-Bois

Europe 1 annonce son décès en publiant sur son site web l’article intitulé « Décès de l'UMP Jean-Claude ABRIOUX ». L’article annonce que « Jean-Claude ABRIOUX, ancien député-maire UMP d'Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, est décédé à l'hôpital à Paris, à l'âge de 79 ans » tout en rappelant qu’« il avait alors été élu maire dans sa ville natale, Aulnay-sous-Bois, mandat qu'il a gardé pendant 20 ans. »

Dans son article intitulé « La mort de Jean-Claude ABRIOUX », Le Parisien rapporte que « « Aulnay, c'était lui et lui, c'était Aulnay. Il s'identifiait à sa ville ». Éric RAOULT, le patron de l'UMP 93, évoque ainsi Jean-Claude ABRIOUX, mort hier en début d'après-midi dans la clinique d'Aulnay-sous-Bois où il était hospitalisé depuis quelques jours » tout en soulignant que « c'était l'archétype du gaulliste de banlieue, connu pour son franc-parler, l'homme qui quittait rarement Aulnay, même pendant ses vacances, était craint et respecté de ses alliés comme de ses adversaires ».

Ajouter un message