Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7J / 7, de 9h à 18h (appel local non surtaxé)

550 journaux et éditions
Commandes 24H sur 24, 7 jours sur 7

Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Publiez un avis dans la presse

Registre des décès en France depuis 1970.
Plus de 26 millions de résultats (Insee)

En consultation gratuite

Recherchez un avis de deces

Obsèques : Claude LEFORT

Obsèques : Claude LEFORT   1924 - 3 octobre 2010
01/10/2015

Sa grande affaire était l'Invention démocratique

Le philosophe français connu pour sa réflexion sur la notion de totalitarisme, Claude LEFORT est mort le 3 octobre 2010. Il nait en 1924. Il devient marxiste dans sa jeunesse sous l’influence de son maître Maurice MERLEAU-PONTY. En 1946, il crée au Parti trotskiste une tendance « Chaulieu Montal » qui fait sécession et devient le Groupe Socialisme ou Barbarie qui lance en 1949 une revue sous ce nom. Par ailleurs, ancien directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, il était membre du centre de recherches politiques Raymond-Aron. Il a notamment travaillé sur Machiavel, Merleau-Ponty et sur les régimes du bloc de l'Est.

Le Nouvel Observateur annonce son décès en publiant l’article « Claude LEFORT est mort ». Il y est rapporté que « «L'Invention démocratique» était sa grande affaire. Claude LEFORT, qui fut l'un des pionniers de l'antitotalitarisme hexagonal, vient de mourir ce 4 octobre. Né en 1924, il avait 86 ans ». Par ailleurs, l’article souligne qu’ « Agrégé de philosophie en 1949, docteur ès lettres et sciences humaines en 1971, Claude LEFORT enseigna ensuite à la Sorbonne, à l'Université de Caen, et enfin à l'EHESS. Son parcours ne se résume cependant pas à ce brillant CV ».

L'énigme du politique français

Pour sa part, Robert MAGGIORI de Libération fait part de son décès via l’article intitulé « Claude LEFORT ou l’énigme du politique ». Il y est annoncé qu’« Il n’est pas exagéré de dire que, durant toute sa vie de philosophe, Claude LEFORT, qui vient de mourir à Paris à l’âge de 86 ans, a tenté de résoudre l’énigme du politique. Agrégé et docteur en philosophie, d’abord chargé d’enseignement à l’université de Caen, puis directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales, il est l’auteur d’une œuvre importante, qu’inaugure en 1968 la Brèche ».

Dans son article « Décès du philosophe Claude LEFORT », Le Figaro annonce que « Le philosophe Claude LEFORT, dont l'œuvre importante s'est concentrée sur la critique du totalitarisme, est décédé dimanche à l'âge de 86 ans, a-t-on appris aujourd'hui dans le carnet du quotidien Libération ».

Ajouter un message