Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7J / 7, de 9h à 18h (appel local non surtaxé)

521 journaux et éditions
Commandes 24H sur 24, 7 jours sur 7

Publiez un avis dans la presse

Registre des décès en France depuis 1970.
Plus de 26 millions de résultats (Insee)

En consultation gratuite

Recherchez un avis de deces

Arlette FRANCO

Arlette FRANCO 1 octobre 1939 - 31 mars 2010
01/10/2015

La femme politique française, Arlette FRANCO s’en est allé à 70 ans, le 31 mars 2010 des suites d’une tumeur au cerveau. Née Arlette MARTINEZ, elle voit le jour à Perpignan dans les Pyrénées-Orientales, le 1er octobre 1939. Ancienne nageuse de haut niveau, elle est élue maire de Canet-en-Roussillon en 1989 après avoir été conseillère municipale pendant 18 ans. Par la suite, elle était depuis le 19 juin 2002 députée de la 2e circonscription des Pyrénées-Orientales, membre du groupe UMP. Élue une première fois le 16 juin 2002, elle est réélue le 17 juin 2007 avec 59,78 % des suffrages exprimés.

 

  • Le Figaro annonce son décès en publiant l’article « Décès de la députée UMP Arlette FRANCO ». Il y est rapporté que « La député-maire UMP de la station balnéaire de Canet-en-Roussillon (Pyrénées-Orientales), Arlette FRANCO, est décédée dans la nuit dernière des suites d'une longue maladie, a annoncé la préfecture des Pyrénées-Orientales ». Par ailleurs, l’article souligne que « Mme FRANCO, 70 ans, avait été opérée d'une tumeur du cerveau en 2008. Diminuée, elle avait conservé ses deux mandats mais confié la gestion de la ville à son premier adjoint tandis qu'elle ne se rendait plus à l'Assemblée nationale depuis un an. Elle a été à l'origine de l'installation à Canet, de 2006 à 2009, de l'entraîneur Philippe LUCAS et de ses nageurs, dont la championne olympique Laure MANAUDOU ».
  • Pour sa part, Le Parisien annonce son décès via l’article intitulé « Décès de la députée UMP des Pyrénées-Orientales Arlette FRANCO ». Il y est annoncé que « La député-maire UMP de la station balnéaire de Canet-en-Roussillon (Pyrénées-Orientales), Arlette FRANCO, est décédée dans la nuit de mercredi à jeudi des suites d'une longue maladie. Diminuée, elle avait conservé ses deux mandats mais confié la gestion de la ville à son premier adjoint et ne se rendait plus à l'Assemblée nationale depuis un an ».

 

Ajouter un message