Carnet

Edouard Molinaro

Edouard Molinaro 13 mai 1918 - 7 décembre 2013
01/10/2015
Le journal Libération annonce la disparition du cinéaste Edouard Molinaro à l’âge de 85 ans.
Né à Bordeaux le 13 mai 1928, dans une famille bourgeoise, Edouard Molinaro était réputé pour la précision de son travail, mais aussi pour sa très grande modestie.
 
Edouard Molinaro  possédait le talent d’attirer un large public autour de films de qualité. Ce cinéaste  eut une carrière riche et diverse car il fit tourner les plus grands acteurs du cinéma français en conquérant à la fois le public et l’estime de ses pairs.
  • Après des débuts dans le polar (Le Dos au mur, Des Femmes disparaissent, Un Témoin dans la ville) 
  • Edouard Molinaro s’était reconverti dans la comédie, tournant avec plusieurs monstres sacrés: 
  • Louis de Funès (Oscar, Hibernatus), Lino Ventura (L’Emmerdeur) ou encore Jacques Brel (Mon Oncle Benjamin, L’Emmerdeur).
  • Son succès populaire avait atteint son sommet avec l’adaptation, en 1978, de La Cage aux folles, de Jean Poiret, avec Michel Serrault et Ugo Tognazzi.
Dans les années 90, il continue à adapter des pièces de théâtre pour le grand écran, comme :
Le Souper (1992), avec Claude Brasseur et Claude Rich.
Mais il se tourne surtout vers la télévision, réalisant des téléfilms  :
  1. Les «Claudine», «Au bon beurre», «Nana», «Une famille pas comme les autres».
  2. Ou des épisodes de séries («H», «Navarro», «Le Tuteur»).
Fabrice Lucchini, qui avait tourné avec lui dans Beaumarchais, l’Insolent (1996) a dit : 
  1. « Il promenait sur l’univers du cinéma un regard d’un grande intelligence, d’une grande culture avec un léger désenchantement »

Ajouter un message