Carnet

Jacques DUFILHO

Jacques DUFILHO 19 février 1914 - 28 août 2005
01/10/2015

L’acteur français, Jacques DUFILHO est décédé dans sa 91ème année le 28 août 2005 à Ponsampère (Gers). Il est né le 19 février 1914 à Bègles (Gironde). Originaire du sud-ouest de la France, il fait des études d'agriculture. Il quitte son pays natal pour monter à Paris afin d'y vivre sa passion pour la peinture et la sculpture. Mais grâce à son mentor, le grand homme de théâtre Charles DULLIN, il fait ses débuts au cabaret-théâtre en 1938 chez Agnès CAPRI dans son Petit Théâtre de nuit. Il  participe à la Seconde Guerre mondiale au sein du 29e groupe de reconnaissance de division d'infanterie (GRDI), groupement issu du 2e régiment de hussards. Il recevra pour cela, en 1998, la légion d'honneur au sein de ce régiment. 

 

  • La Dépêche annonce son décès en publiant l’article « Jacques DUFILHO, un dernier voyage en Gascogne ». Il y est rapporté que « L'homme de théâtre et de cinéma, le comédien génial avait une autre et immense passion, celle de la terre. «Le paysan gascon » n'est plus. C'est ainsi que Jacques DUFILHO aimait se présenter dans le monde du théâtre, mais surtout lorsqu'il arrivait à Ponsampère. s'est éteint à l'âge de 91 ans. Ses obsèques seront célébrées mercredi. Après la messe dans la cathédrale de Mirande, il sera inhumé à Ponsampère ». Par ailleurs, l’article souligne que « Ponsampère qui sera son ultime étape. Ponsampère où il viendra une dernière fois, mercredi, reposer à jamais dans le minuscule cimetière du village. C'est probablement, dans cette petite commune, entre Mirande et Miélan que l'acteur avait trouvé le bonheur. Entre 1965 et 1967, sur les conseils de son frère, médecin à Mirande, il y avait acheté une propriété d'une quinzaine d'hectares. Pour l'acteur la ferme de Lasserre était un havre de paix. Un endroit privilégié où il venait se ressourcer, oublier le tourbillon et le clinquant des milieux artistiques et branchés que son métier l'obligeait parfois à côtoyer ».
  • Pour sa part, Libération fait part de son décès via l’article intitulé « Jacques DUFILHO lâche la bride ». Il y est annoncé qu’ « Il avait des petits yeux inquisiteurs, toujours à l'affût. Bordés de borderline. Vifs et toujours en mouvement, ses yeux, mieux que ses oreilles, semblaient à l'écoute. D'un bruissement d'ailes dans la campagne gersoise, d'une réplique d'un partenaire sur une scène parisienne. Ils ne bougeront plus. Jacques DUFILHO s'est éteint dimanche à l'âge de 91 ans ».
  • Dans son article « Jacques DUFILHO, la foi sous le masque » publié sur son portail, Le Monde annonce que « Le comédien de théâtre et de cinéma Jacques DUFILHO, récompensé par plusieurs Césars et Molières, est mort dimanche 28 août à l'âge de 91 ans, a annoncé lundi son agent. Il a joué dans des dizaines de pièces, notamment d'ANOUILH, d'AUDIBERTI, de Marcel AYMÉ, de PINTER, de DÜRRENMATT, où il a connu de véritables triomphes ».

 

 

Ajouter un message