Carnet

Esther Williams

Esther Williams 8 août 1921 - 6 juin 2013
01/10/2015

La Star qui surfa sur Hollywood...

Américaine Esther Williams est née le 8 août 1921 à Inglewood (banlieue de Los Angeles), ses débuts de championne de nage et de plongeon l'ont menée à Hollywood pour faire une grande carrière au cinéma.
Elle est décédée à l'âge de 91 ans, cette nageuse-actrice, l'une des stars du grand écran dans les années 1940 et 1950, s'est éteinte paisiblement dans son sommeil. Sa santé était déclinante depuis plusieurs années en raison de son grand âge.

De somptueuses productions en Technicolor mettaient en lumière les numéros de danse propres aux séquences de natation, de plongeon et de ski nautique.
Les chorégraphies élaborées et les ballets aquatiques dans lesquels Esther Williams était accompagnée de nombreuses autres naïades remplaçaient les numéros de danse propres aux comédies musicales.

Jeune nageuse à 17 ans, elle a établi plusieurs records du monde du 100 mètres nages libre et en relais. Elle devient nageuse professionnelle en 1940 mais les J.O sont annulés pour cause de 2eme Guerre mondiale. La même année, elle apparaît dans le spectacle San Francisco Aquacade de Billy Rose, au côté du champion de natation olympique Johnny Weissmuller (célèbre dans le premier rôle de Tarzan au cinéma). Elle signe un contrat avec la Metro-Goldwyn-Mayer.

Elle a aussi mené une carrière de mannequin. Esther Williams est Surnommée alors :
⦁ "La sirène d'Hollywood" 
⦁ "La reine du surf "


Des rôles sur-mesure qui ne tombent pas à l’eau... :

⦁ Esther fait ses débuts au cinéma dans la série populaire des Andy Hardy (1942).
⦁ En 1944, elle tient le haut de l'affiche dans Le Bal des sirènes (Bathing Beauty) de George Sidney, une comédie musicale aquatique créée spécialement pour elle.
⦁ Suivront, notamment Easy to Wed, (1946) et Neptune's Daughter (1949) d'Edward Buzzell, La Première Sirène (Million Dollar Mermaid, 1952) de Mervyn LeRoy
⦁ Traversons la Manche (Dangerous When Wet, 1953, au côté de Fernando Lamas, qu'elle épousera en 1969) de Charles Walters.

Ces films à l'intrigue stéréotypée n'en sont pas moins divertissants et se révèlent très lucratifs. Cette femme d'une grande beauté, au grand sourire et au regard brillant, gagna au sommet de sa carrière presqu'autant que Betty Grable (dont la photo en maillot de bain devint la plus populaire pour les soldats américains de la Seconde guerre mondiale).

Esther Williams figurait alors souvent au box-office des 10 grands films (en termes d'audience) aux Etats-Unis.
À l'écran, ses élégantes figures de natation synchronisée, baptisées "compositions aqua-musicales", enchantèrent ses compatriotes et furent immensément populaires. « Je ne sais pas jouer, je ne sais pas danser et je ne sais pas chanter. Les photos de moi ont été récupérées dans la poubelle de mon producteur ». Modeste et humble sur sa carrière, plusieurs décennies après, ayant visionné ses films, elle était quelque peu revenue sur la sévérité de son jugement à propos d'elle-même. 
 
Elle réalisa quelques émissions spéciales à la télévision dans les années 1960, puis commenta pour la chaîne de télévision ABC les épreuves de natation des Jeux olympiques de 1984 à Los Angeles. Ses enfants Benjamin et Susan ainsi que ses trois petits-enfants perpétuent sa mémoire.

Ajouter un message