Carnet

Michel Tournier

Michel Tournier 19 décembre 1924 - 18 janvier 2016
21/01/2016

L’écrivain français, auteur de plusieurs romans, et qui a obtenu le prix Goncourt 1970 pour le Roi des aulnes, Michel Tournier est décédé à son domicile de Choisel, dans la vallée de Chevreuse, dans les Yvelines le 18 janvier 2016. Son filleul Laurent Felicius, que Michel Tournier a considéré comme son fils adoptif a souligné qu’il est mort ce lundi soir à 19 heures, entouré de ses proches. Frédéric Julhes, le premier adjoint au maire de Choisel a également confirmé ce décès.

Né dans le 9e arrondissement de Paris le 19 décembre 1924, Michel Tournier, philosophe de formation et germaniste accompli, a publié son premier roman à l’âge de 42 ans, en 1967. Une passion qui ne l’a pas quitté jusqu’à sa mort à l’âge de 91 ans dans l’ancien presbytère du village de Choisel où il habitait depuis plus d’un demi-siècle. 

Lundi soir, le président François Hollande a rendu hommage à Michel Tournier en le qualifiant d’un grand écrivain européen, dont l’œuvre a marqué l’histoire de la littérature et a traversé le XXe siècle. Il a ajouté dans un communiqué que ses œuvres ont marqué toute une génération d’Européens et de Français, amoureux comme lui de l’Histoire, de lettres, de l’aventure, de notre continent et de la nature.

Sur Twitter, Bernard Pivot lui a rendu hommage en annonçant que Michel Tournier a rejoint les grands noms des mythes et de l’histoire dont il a été le génial romancier.

Pour sa part, Fleur Pellerin, ministre de la Culture a remercié Tournier pour le morceau d’éternité apporté par ses œuvres.

Michel Tournier n’écrivait plus quelque temps avant la fin de sa vie, mais continuait à parler de ses œuvres.

 

 

Ajouter un message