Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7 jours / 7, de 9h00 à 18h00 (non surtaxé)

Avis de décès, Remerciements, Messe-Anniversaire, Condoléances
  • 925 journaux partenaires
  • 24H sur 24, 7 jours sur 7
  • Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Funérailles : Juliette BENZONI

Funérailles : Juliette BENZONI 30 octobre 1920 - 7 février 2016
12/02/2016

L’auteure de 86 ouvrages historiques.

Le Figaro a annoncé la disparition de la reine des romans historiques et d’amour, Juliette Benzoni, le 7 février 2016 à Saint-Mandé (Val-de-Marne). Quelques romans qu’elle avait écrits ont été adaptés à la télévision notamment Catherine, il suffit d'un amour, film de 1969 de Bernard Borderie, ou encore Marianne, une série télévisée avec Corinne Touzet, datant de 1983.


Elle a été journaliste, romancière et également scénariste.

C’est le site officiel de la romancière qui a annoncé sa disparition, ajoutant qu’elle s’est éteinte paisiblement dans son sommeil, aux côtés de sa fille Anne. Son décès a été confirmé par la maison d'édition Plon qui publiait ses romans mêlant histoire d'amour à la grande histoire. Elle est décédée à son domicile de Saint-Mandé nous apprend le journal La Croix, entre Paris et Vincennes, ville où elle résidait depuis l’âge de 15 ans.


Née le 30 octobre 1920 à Paris, Juliette Benzoni a passé son enfance à Saint-Germain-des-Prés. Elle entre au lycée Fénelon puis poursuit ses études supérieures à l’Institut catholique de Paris. Maurice Gallois la prend pour épouse durant la période de la Seconde Guerre mondiale, le couple s’installera à Dijon.

Au début des années 1960, elle se lance dans la publication de la série des Catherine, une saga de 6 romans.

Andrée-Marguerite-Juliette Mangin, plus connue sous le nom de Juliette Benzoni, a publié près de 86 livres tout au long de sa carrière. On vient à l’Histoire, ou à la lecture, ou aux deux à la fois, de différentes façons. Il suffit de lire les premiers messages de condoléance pour comprendre à quel point cette romancière a su passionner des millions de lecteurs avec quatre-vingt six livres.

Plusieurs séries s’enchaînaient, à savoir celle des «Florentine», «Le Boiteux de Varsovie», «Marianne», «Secret d'Etat» ou encore «Le Gerfaut des brumes». Juliette Benzoni, dont les thèmes de prédilection étaient le temps des croisades, la Renaissance italienne et la guerre de Cent Ans, a tiré sa révérence. Ses œuvres ont été traduites dans une vingtaine de langues, ce qui lui a permis de ventre près de 300 millions d'exemplaires depuis ses premiers romans. Chevalier de l'Ordre national du Mérite en 1998, elle est également l'auteure de nombreux essais sur l'histoire de France. Elle a reçu le Prix Alexandre Dumas en 1973.

Les livres de la papesse du roman historique continueront à être lus : c’est ce qu’on dit quand une romancière à succès disparaît. Le sourire d’une vieille dame se transmet ainsi. 

 

 

Ajouter un message