Carnet

Charles Pasqua

Charles Pasqua 18 avril 1927 - 29 juin 2015
01/10/2015

Charles Pasqua, ancien ministre de l’Intérieur et ancien parlementaire, est décédé le 29 juin 2015 à l’hôpital Foch de Suresnes dans les Hauts-de-Seine, des suites d’un accident cardiaque, selon le communiqué de sa famille et confirmé par Le Point. Né le 18 avril 1927 à Grasse (Alpes-Maritimes), cet homme politique français décédé à l’âge de 88 ans s’est engagé dans la Résistance dès l’âge de 15 ans.

Anéanti par la perte de son fils unique, c'est un Charles Pasqua effondré qui a assisté au mois de février, en compagnie de son épouse et de ses petits-fils, aux obsèques de Pierre-Philippe Pasqua. Nombre de ses proches disaient qu’il est depuis, très affaibli par la disparition si soudaine de son enfant.

Au lendemain de sa disparition, la classe politique a rendu hommage à ce politicien gaulliste contrasté, défenseur d'un État régalien musclé, mais favorable dans certains cas au rétablissement de la peine de mort.

Le président François Hollande n’a pas manqué d’adresser ses sincères condoléances à sa famille et ses proches. Et il a ajouté dans un communiqué adressé à l’AFP qu’il saluait la mémoire d’un gaulliste.

Quant à Jean-Luc Mélenchon, il a évoqué le cas Malik Oussekine qui a trouvé la mort lors d’une manifestation des étudiants contre les lois Devaquet sur l’université, réprimée par le ministre de l’Intérieur, et qui a assombri sa réputation.

Dans le message de sa famille, ils invitent ses amis, en ce jour douloureux, de ne pas céder au chagrin, mais de garder de lui une image fidèle.

Les obsèques de Charles Pasqua seront célébrées dans les prochains jours à Grasse.

 

 

Ajouter un message