Carnet

Claude Durand

Claude Durand 9 novembre 1938 - 7 mai 2015
01/10/2015
Claude Durand, éditeur, écrivain français et traducteur d'anglais et espagnol en français, est né à Livry-Gargan le 9 novembre 1938 et mort à l’âge de 76 ans à Paris le 7 mai 2015.
 
Dès l’âge de 14 ans, Claude Durand a commencé à travailler. Il est devenu instituteur à 19 ans dans sa ville natale. Dans ses périodes creuses, il a écrit et envoyé son premier manuscrit. Il a fait ses premiers pas dans l’édition en 1958 comme lecteur de manuscrits aux éditions du Seuil. Sept ans plus tard, en 1965, il est devenu éditeur à la direction de la collection « Écrire ». Ensuite, il a publié des auteurs de gauche d'Amérique latine et des pays de l'Est dans la collection « Combats » qu’il a créés.
 
En 1967, il a fait découvrir aux lecteurs français, grâce à la première traduction qu’il avait faite avec l’aide de son épouse Carmen, le roman « Cent ans de solitude » de Gabriel García Márquez, et « L'Archipel du Goulag » d'Alexandre Soljenitsyne dont il restait l’éditeur, est sorti en 1973.
 
De 1978 à 1980, il était le directeur général des éditions Grasset avant qu’il ne soit le dirigeant des éditions Fayard jusqu’en 2009, l’année de sa retraite après près de trente ans de services. Pourtant, il n’a pas vraiment quitté l’édition. Il continuait à être l’éditeur d’une trentaine d’auteurs, car pour lui, la retraite ne signifiait pas l’inaction.
 
Durant sa carrière d'éditeur, Claude Durand a écrit son seul et unique livre, « La Nuit zoologique ». Cette œuvre a obtenu le Prix Médicis en 1979. Après sa retraite, il a renoué avec l’écriture. Il a publié en 2010, une fiction, ayant comme titre « J'aurais voulu être éditeur », sous le pseudonyme de François Thuret aux éditions Albin Michel et ensuite, il continuait à écrire. En outre, il tient, depuis 2010, une rubrique dans le magazine international mensuel La Revue.
 
Claude Durand était traducteur en français des œuvres des auteurs hispanophones ou anglophones comme Gabriel García Márquez, Jorge Semprún, Isabel Allende, Alan Sillitoe.
 
En octobre 2013, il était cosignataire avec dix-huit auteurs de « Touche pas à ma pute ! Le manifeste des 343 salauds ».
 
Le 14 juillet 2014, il est fait commandeur de la Légion d'honneur.
Ajouter un message