Carnet

Obsèques : Natasha Parry

Obsèques : Natasha Parry 2 décembre 1930 - 24 juillet 2015
01/10/2015

Mort paisible de la comedienne britannique à 85 ans

La comédienne britannique Natasha Parry, épouse du metteur en scène Peter Brook, est décédée le vendredi 24 juillet 2015 alors qu’elle était en vacances à La Baule (Loire-Atlantique), des suites d'une hémorragie cérébrale selon sa fille Irina Brook. Le Monde qui a annoncé son décès a consacré une page pour cette grande dame, figure du théâtre et du cinéma, en publiant une biographie détaillée.

Née le 2 décembre 1930, à Londres, dans une famille originaire de Grèce par son père et de Russie par sa mère, Natasha Parry débuta très tôt au théâtre dès l'âge de 12 ans. Elle se forme aussi à la danse et au chant et sera excellente, quelques années plus tard, dans la comédie musicale Bless the bride avec Georges Guétary.

Sa carrière est brillante. Elle joue de grands classiques, ainsi Le Roi Lear de Shakespeare dans la mise en scène d'Orson Welles, mais aussi bien L'Hurluberlu de Jean Anouilh auprès de Rex Harrisson. Au cinéma, son physique charmeur de belle brune au teint clair, au nez court, au visage d'un bel ovale lui permet de multiplier les rôles très rapidement.

C’était une actrice frémissante, pleine de légèreté et de fragilité.

Sa présence auprès de Gérard Philipe dans Monsieur Ripois de René Clément en 1954 est la plus marquante pour les Français. Elle participa d'ailleurs à l'hommage du comédien, en 2010. La comédienne a joué dans de nombreuses productions de Peter Brook, dont :
- "Le roi Lear", en 1953 (adapté pour la télévision américaine, où elle donnait la réplique à Orson Welles)
- "La Cerisaie" avec Michel Piccoli en 1981
- "Tchin Tchin" avec Marcello Mastroianni (1984) ou encore "Oh, les beaux jours!" (1995).

Inhumation de Natasha Parry

Mais elle a aussi travaillé avec d'autres grands metteurs en scène, comme Andreas Voutsinas "La nuit de l'iguane" en 1977 ou Maurice Béjart "Cinq nôs modernes" de Mishima en 1985.

Peter Brook a fait placer dans le vestibule de la petite salle du théâtre Vidy de Lausanne, une rose rouge dans un vase de cristal pour rendre hommage à son épouse... partie paisiblement, car elle souriait comme une princesse de conte de fées quand sa fille Irina lui a fermé les yeux.
Natasha Parry a été inhumée à Jouars, dans les Yvelines, dans la stricte intimité familiale le lundi 27 juillet, après la messe de requiem de 11 heures.

 

Ajouter un message