Carnet

Alain Millot

Alain Millot 15 avril 1952 - 27 juillet 2015
01/10/2015

Une vie pour la capitale de la Bourgogne.

Le Maire socialiste de Dijon, (successeur de l’actuel ministre du Travail François Rebsamen), depuis le 5 avril 2014, est décédé le lundi 27 juillet 2015 à Dijon des suites d’un cancer, ont annoncé les élus du conseil municipal de Dijon.

Né le 15 avril 1952 à Dijon, Alain Millot, éducateur de la protection judiciaire de la jeunesse qui luttait depuis octobre 2014 contre un cancer a rendu prématurément son dernier souffle à l’âge de 63 ans. Une grande perte pour le conseil municipal de Dijon qui n’a pas manqué d’adresser à la famille de l’élu, ses plus sincères condoléances et ses premières pensées.

Homme de conviction, profondément attaché aux valeurs humanistes, il a consacré toute sa vie politique au service de sa ville et de ses habitants, raison pour laquelle « les lumières de la ville se sont trop vite éteintes, pour Alain Millot » a indiqué son ami François Rebsamen à la suite de l'annonce de son décès. « La disparition d’Alain est une perte immense pour sa famille, pour ses collègues ainsi que pour les Dijonnais ».


La procédure de remplacement d'un maire décédé dans l'exercice de ses fonctions.

Le Figaro nous rappelle que s'est au conseil Municipal que revient la charge d'organiser son remplacement, et c'est dans les rangs des adjoints que devrait être désigné son successeur. Il faudra pour ce faire intégrer un nouvel élu au conseil municipal avant de procéder à la désignation d'un nouveau maire (la loi imposant que le conseil soit complet). En effet dans les communes d'au moins 3500 habitants (dont Dijon fait partie), c'est en principe le dernier candidat inscrit sur la liste après le dernier élu au moment de l'élection municipale, en vertu de l'article L 270 du code électoral, qui prévaut. Dans ces conditions, le décès du maire implique à la fois son remplacement et celui du conseiller municipal qui prendra sa place.

Le cercueil de cet ancien président du Grand Dijon et Conseiller départemental de Côte-d'Or, a été en début d'après-midi, monté ce jeudi, dans la salle des États du palais des Ducs de Bourgogne où les habitants de Dijon sont venus nombreux témoigner de leur tristesse.
Les collaborateurs de la mairie et les élus sont également venus se recueillir. Tous ensembles, ils ont accompagné Alain Millot, dans la dignité et l’émotion, dans son dernier voyage.
Après l'hommage de la foule, les obsèques d'Alain Millot ont eu lieu dans l'intimité familiale le vendredi matin.

 

 

Ajouter un message