Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Auxois Libre Bourgogne Libre
L'Echo de la Presqu'île Guérandaise et de Saint-Nazaire
L'Orne Combattante
L'Orne Hebdo
La Charente Libre
La Dépêche du Bassin
La Nouvelle Abeille
La Presse d'Armor
La Tribune
La Voix du Cantal
Le Crestois Val de Drome hebdo
Le Réveil Normand
Libération Champagne
Nord Littoral
Paris Normandie

Florence Arthaud

01/10/2015
Florence Arthaud 28 octobre 1957 - 9 mars 2015
Florence Arthaud, née à Boulogne-Billancourt le 28 octobre 1957, est morte le 9 mars 2015 dans un crash de deux hélicoptères en plein vol en Argentine pendant le tournage de l'émission « Dropped ». Un accident qui a couté la vie de dix personnes dont huit Français parmi lesquels Florence Arthaud, Camille Muffat et Alexis Vastine.
 
Surnommée la petite fiancée de l'Atlantique, Florence Arthaud est une navigatrice française. Elle est la fille du directeur de la maison d'édition Arthaud, l'éditeur Jacques Arthaud, durant les années 1970.
 
En 1974, Florence Arthaud a déjà frôlé la mort à 17 ans. Elle était plongée dans le coma suite à un grave accident de voiture, et frappée d’une paralysie. Elle restait six mois à l'hôpital de Garches et mettait deux ans à se remettre complètement.
 
La nuit du 29 octobre 2011, elle est tombée de son bateau au large du Cap Corse. Sa lampe frontale et son téléphone portable étanche étaient les moyens à sa disposition pour lancer un appel de détresse à ses proches qui ont alerté le CROSS-Med.
 
Très jeune, elle a commencé à naviguer à 18 ans avec son père Jacques et son frère Jean-Marie. Elle avait fait ses classes au club de voile d’Antibes et s’est lancée dans la course au large à 21 ans.
 
Dans la première édition de la Route du Rhum en 1978, la benjamine de la course, Florence Arthaud a terminé 11e du classement. En 1986, elle s’est déroutée pour porter secours à Loïc Caradec qui lançait un appel de détresse. Elle était la première à retrouver le catamaran Royale II retourné sans navigateur.
 
En 1990, Arthaud est arrivée en tête à Pointe-à-Pitre, de la course en solitaire en battant le record après 14 jours 10 heures et 10 minutes passés en mer. En août 1990, elle s'est attaquée au record détenu par Bruno Peyron de la traversée à la voile en solitaire de l'Atlantique Nord. En 9 jours 21 heures et 42 minutes, elle a amélioré la performance de près de deux jours. En 1997, Arthaud a remporté la Transpacifique avec comme équipier Bruno Peyron et a disputé la solitaire du Figaro.
 
Avant sa mort, Florence Arthaud travaillait sur un projet de course réservée aux femmes qui doit se tenir en Méditerranée durant l'été 2015.
 
Le journal L'Équipe a élu Florence Arthaud « Championne des champions français » en 1990. Elle est, avec Marielle Goitschel, la seule sportive à obtenir le Prix Monique Berlioux de l'Académie des sports, à deux reprises (en 1978 et 1990).
 
Elle a une fille qui s’appelle Marie, avec Loïc Lingois, un navigateur professionnel.

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z