Carnet

Laurent Violet

Laurent Violet 29 janvier 1965 - 4 décembre 2015
08/12/2015

Chantre de l'humour noir

IL est mort dans la nuit de jeudi à vendredi 4 décembre 2015 à Mougins. Il s’est éteint à l’âge de 50 ans seulement, après une opération à cœur ouvert, a précisé son agent qui a annoncé sa mort à l’AFP. Il est décédé des suites d’une crise cardiaque. Le digne héritier d’un Desproges ou d’un Jean Yanne savait que ses jours étaient comptés.

Il savait qu’il allait mourir, donc il s’autorisait tout.

Extrêmement doué, Laurent avait commencé une carrière de footballeur jusqu’au jour où le médecin lui a annoncé qu’il devait arrêter à cause d’une malformation cardiaque. Selon Smaïn qui avait produit ses spectacles, il était devenu comique un peu par défaut...L’Humour étant un acteur réparateur selon lui. « Un homme charmant, attachant, derrière un humour au vitriol. »

Né à Chambéry le 29 janvier 1965, Laurent Violet qui a commencé sa carrière à Paris avec un one man show en 1985, provoquant le rire sur plusieurs scènes parisiennes, notamment au Palais des glaces, au théâtre Déjazet, au théâtre Grévin, au Café de la Gare, au théâtre des Blancs-Manteaux, au Tintamarre, au Lucernaire, au théâtre Le Temple et au théâtre du Point-Virgule.

Après l’annonce de son décès, plusieurs stars et amis de Laurent Violet sont en deuil et ont posté leurs hommages sur avis de décès.com. Gérald Dahan, qui était parmi les virés de France Inter, a pleuré la perte de son confrère et surtout son ami, précurseur de l’humour noir. Il a loué son style cynique qui faisait merveille. "Y paraît que tu es tombé en te levant. D'un seul coup. C'est plus fort que toi. Tu as toujours eu "le sens de la chute". Je déconne... Mais je pleure. Je t'aime frérot pour toujours."

Son style très cynique faisait merveille et il abordait sans tabou la faim dans le monde, la maladie ou le handicap. Il réalise des tournées pour une dizaine de spectacles dont :
- « Le Comique qui tue »
- « Faites-vous Violet pour 100 balles »
- « La Tuerie de l'année ».

L'humoriste a rejoint France Inter au milieu des années 90, intervenant dans l'émission Rien à cirer de Laurent Ruquier et Le Fou du Roi de Stéphane Bern. Laurent Violet avait été interdit d'antenne par France Inter après une blague sur le drame du funiculaire de Kaprun (en Autriche).

Didier Porte a déclaré que son confrère n’avait pas « aussi bon cœur qu’on pensait », ce qui a causé sa mort, selon Le Parisien. De nombreuses personnalités, comme Arnaud Tsamere, Christophe Alévêque, Pierre Ménès (qui a déclaré : « Les verts ont perdu leur plus caustique supporter »), ont également exprimé leur tristesse. “Les copains d’abord”. C’est sur ce grand standard de Georges Brassens que la cérémonie de ses obsèques s’est ouverte comme le relate Le Dauphiné, 300 personnes « Ultaviolet » ont salué sa mémoire et Gérarld Dahan a prononcé un discours haut en couleur ...

 

 

Ajouter un message