Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7J / 7, de 9h à 18h (appel local non surtaxé)

789 journaux et éditions
Commandes 24H sur 24, 7 jours sur 7

Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Publiez un avis dans la presse

Registre des décès en France depuis 1970.
Plus de 26 millions de résultats (Insee)

En consultation gratuite

Recherchez un avis de deces

Obsèque : Coleen Gray

Obsèque : Coleen Gray 23 octobre 1922 - 3 août 2015
01/10/2015

L'étoile de l'époque du noir et blanc s'en est allé

L’actrice américaine Coleen Gray, connue pour ses rôles dans des films en noir et blancest décédée de cause naturelle à son domicile dans le quartier Bel Air de Los Angeles, a révélé son ami de longue date, David Schecter.

Doris Bernice Jensen Coleen née à Staplehurst (Nebraska) déménage avec sa famille à Hutchinson, (Minnesota), quand elle avait 7 ans, l’enseignant a demandé aux élèves ce qu'ils voulaient faire quand ils seraient grands. « La plupart des filles voulaient être femme au foyer, infirmière, enseignante ou secrétaire ; quand est venu mon tour, j'ai dit : je veux être une star de cinéma et ils ont tous rigolés, vraiment rigolés »

Après avoir obtenu un baccalauréat en arts de l'Université Hamline à St. Paul, (Minnesota), Gray a pris un bus pour La Jolla, où son fiancé de l'époque était stationné. Finalement, elle a déménagé à Los Angeles, a occupé divers emplois et a rejoint une troupe de théâtre dirigée par Carl Heins Roth, qui avait été assistant du célèbre réalisateur Max Reinhardt à Vienne. Un agent l'a repérée dans une pièce de théâtre et l'a emmenée aux studios Fox, où elle a finalement été placée sous contrat avant de commencer au cinéma à partir de 1944, aux côtés notamment de Victor Mature, de John Wayne, de John Payne ou de Sterling Hayden.

- Gray est apparu dans une variété de films dans les années 1940 et 1950, y compris le western classique de Howard Hawks "Red River" face à John Wayne et "Riding High" de Frank Capra avec Bing Crosby.
- Alors que ses rôles noirs diminuaient dans les années 1950, Gray a réalisé une poignée de films de science-fiction et d'horreur, dont "The Leech Woman" (1960) dans lequel elle jouait la mauvaise fille. Dans le film bon marché, devenu culte, le personnage de Gray tue des hommes pour en extraire le liquide dont elle a besoin pour rester jeune.
"Je pense que nous avons tourné ce truc en cinq jours", a déclaré Gray dans une interview pour le livre Confessions of a Scream Queen : « C 'était tellement ringard, mais nous nous sommes tous tellement amusés avec ça. »
- Un peu après, elle commence à travailler pour les feuilletons TV et apparaît dans les premiers drames télévisés en direct puis les séries : "Maverick", "Rawhide", "77 Sunset Strip", "Perry Mason" et bien d'autres.

Gray s’est mariée trois fois : avec le scénariste, producteur et futur directeur de TV Rod Amateau, son deuxième époux est un dirigeant d'entreprise William C. Bidlack, décédé en 1978 après plus de 25 ans de mariage et le dernier mari est Joseph « Fritz » Zeiser, décédé en 2012. Elle laisse sa fille de son premier mariage Susan, son fils de son second mariage Bruce, beaux-fils Rick et Steve et plusieurs petits-enfants.

Une messe commémorative aura lieu à Bel Air Presbyterian Church.

 

Ajouter un message