Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7J / 7, de 9h à 18h (appel local non surtaxé)

550 journaux et éditions
Commandes 24H sur 24, 7 jours sur 7

Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Publiez un avis dans la presse

Registre des décès en France depuis 1970.
Plus de 26 millions de résultats (Insee)

En consultation gratuite

Recherchez un avis de deces

Jean Périmony

Jean Périmony 2 mars 1931 - 9 avril 2017
12/04/2017

Professeur de théâtre émérite, surement le plus réputé de Paris, Jean Périmony est mort dimanche 9 avril. Nombreux sont les comédiens de renom qu’il a formés dans l'école à Paris portant son nom.
Né à Dole dans le département du Jura le 2 mars 1931, Jean Périmony entre au conservatoire de Dijon et en sort avec deux prix en 1959, après l’obtention de son diplôme du conservatoire de Dijon en 1953. Il a entamé sa carrière théâtrale en 1954, au Théâtre de l'Ambigu où il interpréta des pièces notamment du répertoire classique, du café-théâtre ou encore du boulevard. Il a également enseigné à la Maison de la Légion d'honneur, à l’Institut national de l’audiovisuel et au conservatoire d'Orléans.
Il fonda sa propre institution d'art dramatique en 1960 où de nombreuses générations d’acteurs et comédiens, dont Camille Cottin, Jean-Pierre Bacri, Fanny Ardant, Sara Giraudeau, François Cluzet, Sabine Azéma ou encore André Dussollier, ont été formées.
Il devient en 1969, metteur en scène de multiples pièces de théâtre dont « Maître Après Dieu », « Napoléon Unique », « Georges Dandin », ou encore en 2002, « Cet Animal Étrange ». 

Entre 1990 et 1996, il siégeait à l'Union Catholique du Théâtre et de La Musique en tant que Secrétaire Général.
À l’annonce de sa mort, une pluie d'hommage ne cesse de tomber pour Jean Périmony. Il était un « passeur-né », a indiqué Audrey Azoulay, la ministre de la Culture, car il fut un mentor pour ses apprentis comédiens devenus sous son aile, des célébrités.
Époux de l’agent littéraire Marie-Cécile Renauld, Jean Périmony décédé à l’âge de 86 ans laisse ses trois filles qui ont toutes suivi ses traces, orphelines  de père. Si sa famille a annoncé son décès à l'AFP lundi, elle n’a communiqué aucune information quant aux obsèques de cet acteur et grand professeur de théâtre.

 

Livre d'Or

Françoise Nicolascetzit jeudi 9 juillet 2020
C'était mon professeur un très bon professeur. Il ?nest plus là et je suis dévastée

Ajouter un message