Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Alpes et Midi
L'Agglo-Rieuse
L'Echo de Brou
L'Echo Sarthois
L'Eclaireur
L'Est Républicain
L'Eveil de la Haute Loire
L'Hebdo des Savoie
L'Indicateur des Flandres
L'Informateur
La République du centre
Le Journal d'Elbeuf
Le Résistant
Le Réveil de Neufchâtel
Var Matin

Alain KAN

01/10/2015
Alain KAN 14 septembre 1944 - 14 avril 1990

Naissance : 14 septembre 1944 à Paris

État civil : Alain KAN est un chanteur français. Il grandit au sein d’une famille recomposée. Son patronyme lui provient de son beau-père. Notons qu’il n'a jamais connu son géniteur. Son premier disque 45 tours, fut le fruit de 4 années de cours chants qu’il a pris. Il devient le beau-frère de Christophe lorsque celui-ci épouse sa belle sœur Véronique KAN. Le « Z » de son troisième opus « Alain Z. Kan » provient de son père biologique, ZIZA. Peut de temps avant de disparaitre, il apprendra la mort de ce dernier que très tardivement lors de sa première rencontre avec sa grand-mère paternelle.

Décès : disparu le 14 avril 1990 à Paris

  • Il disparaît le 14 avril 1990 dans la station de métro parisien Rue de la Pompe où il a été vu pour la dernière fois sur un quai de la station de métro
  • Les derniers témoins de sa présence disent l'avoir vu prendre le métro « station Chatelet ».
  • Un appel a été fait par sa famille, en vain, au cours de l'émission télévisée « Perdu de vue » de la chaine TF1.
  • Doté d’un parcours assez atypique, du fait que ses œuvres sont dans un premier temps commerciales et sans grand intérêt artistique, puis deviennent progressivement très originales et créatives tout en se marginalisant. De plus, il fut un précurseur dans l'art de chanter son homosexualité. Alain Kan constitue aujourd'hui un personnage culte.
  • On ignore toujours jusqu’à maintenant si Alain KAN est mort ou non.

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z