Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7J / 7, de 9h à 18h (appel local non surtaxé)

550 journaux et éditions
Commandes 24H sur 24, 7 jours sur 7

Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Publiez un avis dans la presse

Registre des décès en France depuis 1970.
Plus de 26 millions de résultats (Insee)

En consultation gratuite

Recherchez un avis de deces

Hommages : Desmond Tutu

Hommages : Desmond Tutu 7 octobre 1931 - 26 décembre 2021
27/12/2021

Il était un rire, une énergie et surtout une conscience.

En critiquant jusqu’au bout les niveaux de violence et de corruption atteints dans son pays, l’archevêque anglican fut la conscience morale de l’Afrique du Sud. Son décès a été annoncé par la présidence sud-africaine. « Le décès de l’archevêque émérite Desmond Tutu est un nouveau chapitre de deuil dans l’adieu de notre nation à une génération de Sud-Africains exceptionnels qui nous ont légué une Afrique du Sud libérée, a réagi le président sud-africain, Cyril Ramaphosa.
Il manquera cruellement à la « nation arc-en-ciel », une expression qu’il avait inventée.

Desmond Tutu, fils d’instituteur et de lavandière avait grandi à Klerksdorp (à 150 km de Johannesburg). Ordonné prêtre à 30 ans, il étudie et enseigne au Royaume-Uni et au Lesotho, puis s’établit à Johannesburg en 1975 et organise des marches pacifiques contre la ségrégation et plaide pour des sanctions internationales contre le régime blanc de Pretoria.

Nommé archevêque du Cap et chef de la communauté anglicane de son pays.

Desmond Tutu a acquis sa notoriété aux pires heures du régime raciste de l’apartheid :

⦁ Il a été le second Sud-Africain de l’histoire à se voir décerner un Prix Nobel de la paix, en 1984. (Le premier avait été remporté en 1960 par un autre homme de clergé, le révérend pacifiste Albert Luthuli, alors président du Congrès national africain)

⦁ En 1994 avec l’avènement de la démocratie, il préside la Commission vérité et réconciliation (TRC) qui, espère-t-il, doit permettre au pays de tourner la page de la haine raciale. « Nous, Sud-Africains, allons devenir le peuple arc-en-ciel du monde. » Ses espoirs sont vite déçus. La majorité noire a acquis le droit de vote, mais reste largement pauvre. Le « curé » du Cap devient alors le pourfendeur des dérives du gouvernement de l’ANC.

⦁ En 2013, il promet même de ne plus jamais voter pour le parti qui a triomphé de l’apartheid. « Je n’ai pas combattu pour chasser des gens qui se prenaient pour des dieux de pacotille et les remplacer par d’autres qui pensent en être aussi », déplore Tutu.

Malgré un cancer de la prostate et plusieurs séjours à l’hôpital, cet homme d’une vitalité stupéfiante ne s’est retiré que très progressivement de la vie publique, partageant un compte Twitter avec sa fille Mpho (qui dirige sa fondation). Il était marié depuis 1955 à Leah, dont il a eu quatre enfants.

Dans la presse, de nombreux hommages reprennent quelques citations de l’icône de la lutte anti-apartheid, notamment : « On est un être humain à travers d’autres êtres humains. Nul ne vient au monde achevé ».

Jusqu’au bout, il s’est accroché à son rêve d’une Afrique du Sud multiraciale et égalitaire. « Dieu attend l’archevêque, il va l’accueillir à bras ouverts », écrivait Nelson Mandela. « Si Desmond arrive au paradis et se voit refuser l’entrée, alors aucun de nous n’y entrera. » 

Ajouter un message