Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7J / 7, de 9h à 18h (appel local non surtaxé)

550 journaux et éditions
Commandes 24H sur 24, 7 jours sur 7

Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Publiez un avis dans la presse

Registre des décès en France depuis 1970.
Plus de 26 millions de résultats (Insee)

En consultation gratuite

Recherchez un avis de deces

Carnet : Jean CARRIÈRE

Carnet : Jean CARRIÈRE 6 août 1928 - 8 mai 2005
01/10/2015

Jean CARRIÈRE est décédé à 76 ans

Naissance : 6 août 1928 à Nîmes

État civil : Jean CARRIÈRE était un célèbre écrivain français. D'ascendance cap-corsine de par sa mère, Andrée PAOLI, il fut un des proches de Jean GIONO à l’époque où il vivait à Manosque. Durant sa carrière, il est critique musical à Paris, puis chroniqueur littéraire à l'ORTF. Il fut célèbre pour avoir publié une vingtaine d'ouvrages qui furent essentiellement composés de romans. En 1972, il fut le lauréat du Prix Goncourt pour « L'Épervier de MAHEUX » qui fut publié par l'éditeur Jean-Jacques PAUVERT. Plongé dans le désespoir suite à son divorce, une profonde dépression revers de son succès et la perte soudaine de son père, il trouva quinze ans plus tard, le courage de se remettre à l’écriture. C’est ainsi que paru « Le Prix d'un Goncourt ».

Décès : décédé dans la nuit du 7 au 8 mai 2005 à Domessargues près de Nîmes

Les obsèques de Jean Carrière

Jean CARRIÈRE se retira depuis plus d’une vingtaine d’années dans une maison au pied des vignes, à Domessargues. C’est dans cette même région, que le 11 mai 2005, ses obsèques furent célébrées et où il fut inhumé. À la disparition de Jean CARRIÈRE, Julien GRACQ écrivait « La vraie littérature ne trouve plus guère de combattant aussi fougueux et aussi complètement engagé en elle ».

Le Parisien annonce sa mort par le biais de l’article : « Mort de Jean CARRIERE » et livre que « Prix Goncourt 1972 pour « l'Épervier de MAHEUX », l'écrivain cévenol Jean CARRIÈRE est décédé ».

Le Nouvel Observateur annonce le décès de l’écrivain « lauréat du prix Goncourt en 1972 » avec l’article : « Mort de l'écrivain Jean CARRIERE ». Il y est souligné que « Jean CARRIÈRE qui avait commencé à écrire vers l'âge de dix ans n'avait jamais quitté ses Cévennes natales qui ont inspiré toute son œuvre. « J'ai horreur des grandes villes », ne manquait-il pas de rappeler ».

Ajouter un message