Carnet

Gérard BLANC

Gérard BLANC 8 décembre 1947 - 24 janvier 2009
01/10/2015

Sortie de piste pour le membre de Martin Circus

Victime d’une hémorragie, c’est sa femme et agent qui annonça son décès à la Presse.

Adepte de la musique de Ray Charles et de Little Richards, Gérard Blanc débuta sa carrière artistique en tant que membre durant deux ans du groupe « Windings » au début des années 60. Chanteur et guitariste, il rejoint le groupe Martin Circus en 1970 et deviendra le leader. Aussi bruyante qu’incontrôlable la joyeuse bande de musiciens décroche un an plus tard le titre très envié de meilleur groupe français avec le 45 Tours « Je m’éclate au Sénégal ».

Psychédélisme et folie, le quintette séduit le plus large public. A ce stade de sa carrière, Martin Circus peut se permettre à peu près tout, leur manager est alors un certain Ticky Holgado ce qui leur permet de répondre présent aux tournées incessantes, assurant également les premières parties de Johnny Hallyday, Jacques Dutronc ou Claude François...

- 1974 est l'année du double album d'or pour l'opéra rock La Révolution Française au Palais des Sports où, pendant un mois et demi, Gérard Blanc endosse le costume de Danton.

- En regardant leurs photos de vacances ceux qui en sont l'âge se rappellent de l'été 1975, leur reviendra aux oreilles la chanson Marylène (Ma-Ma-Ma, Ma-Ma-Ma-rylène…), inspiré du tube des Beach Boys de 1963… Nostalgie...

En 1985, le chanteur moustachu et charismatique survivra à l’explosion du Martin Circus pour ressurgir deux décennies plus tard en plein cœur de nos années Top 50 son nom : Gérard Blanc.

L'aventure en solo.

Dès son premier disque, l'aventure s'avère payante avec en 1987, le succès « d’une autre histoire » (classé en deuxième place du Top 50 durant l'été) lui vaut une nomination aux Victoires de la Musique et un Grand Prix de la SACEM.

- L’album « Ailleurs pour un ailleurs » paraît et les quatre singles qui en seront extraits se classeront eux aussi dans le Top 50 en France en 1988.
- En 1991, il signe son deuxième album " Noir et Blanc " puis " A Cette Seconde Là ", quatre ans plus tard.
- En 1998, le chanteur est sollicité par Smaïn qui lui demande d'écrire la musique de son film " Recto Verso ".
- En 2003, son nouvel album, " Mes plus belles histoires " sort dans les bacs.
- Un retour sur la scène du Petit Théâtre du Gymnase en mai 2007.
En mars 2008, c'est sur la scène parisienne de l'Olympia que le chanteur se produit.

Le lundi 2 février 2009, comme il l'avait voulu, Gérard Blanc a été incinéré au cimetière du Père Lachaise. Le journal Le Figaro avec son article « Le chanteur Gérard BLANC est mort » annonça son décès tout en revenant brièvement sur sa carrière.

Un artiste qui le sera resté jusqu'au bout, puisque Gérard Blanc était en train d'enregistrer un nouvel album quand la mort a décidé d'appuyer sur la touche « stop ».

 

Ajouter un message