Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7J / 7, de 9h à 18h (appel local non surtaxé)

789 journaux et éditions
Commandes 24H sur 24, 7 jours sur 7

Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Publiez un avis dans la presse

Registre des décès en France depuis 1970.
Plus de 26 millions de résultats (Insee)

En consultation gratuite

Recherchez un avis de deces

Disparition : Yvon BOURGES

Disparition : Yvon BOURGES 29 juin 1921 - 18 avril 2009
01/10/2015

C’est l’Élysée qui a annoncé sa disparition via un communiqué

Naissance : 29 juin 1921 à Pau (Basses-Pyrénées).

État civil : Yvon BOURGES est homme politique français. Fils de colonel, il est diplômé de la faculté de droit de Rennes et titulaire d'un certificat d'aptitude à la profession d'avocat. En 1922, il entre dans l'administration préfectorale, au cabinet du préfet de Rennes. Yvon BOURGES participe alors à la transition des pouvoirs et est ensuite nommé à Amiens puis à Strasbourg. À seulement 25 ans, il devient, en 1947, sous-préfet d'Erstein.

Décès : 18 avril 2009 à Paris. 

Yvon BOURGES est décédé à l'âge de 87 ans à l'hôpital du Val-de-Garce à Paris. Le communiqué émanant du gouvernement fut ensuite mis en ligne sur le site web du gouvernement. Par ailleurs, un bref survol de son parcours y est aussi rapporté.

Les hommages pleuvent...

Le président de la République, Nicolas SARKOZY et d’ailleurs parmi les premiers à réagir suite à l’annonce de sa disparition par le biais d’un communiqué. Le président le décrit comme un « Éminent serviteur de l’État, un homme de conviction et surtout un humaniste ». Ce communiqué est publié par le quotidien « Libération » dans un article titré « Yvon BOURGES, figure du gaullisme, n'est plus » annonçant sa mort et fut aussi posté sur le site web du journal.

Le magazine « Le Point » et le quotidien « Le Figaro » annoncèrent aussi sa mort dans des articles mis en ligne sur leur site web respectif. Ils le décrivirent comme « Grande figure du Gaullisme ».

Ses obsèques religieuses ont eu lieu le vendredi 24 avril 2009, à l'église Notre-Dame-en-Saint-Melaine avant d’être inhumée au côté de sa fille Véronique au cimetière du Nord à Rennes avec les honneurs militaires. Une photo de la cérémonie a été mise en ligne sur le site web www.rennes.maville.com. Un hommage au défunt a été mis en ligne sur le site web de la Fondation Charles De GAULLE. 

Ajouter un message