Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7J / 7, de 9h à 18h (appel local non surtaxé)

550 journaux et éditions
Commandes 24H sur 24, 7 jours sur 7

Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Publiez un avis dans la presse

Registre des décès en France depuis 1970.
Plus de 26 millions de résultats (Insee)

En consultation gratuite

Recherchez un avis de deces

Alexis WEISSENBERG

Alexis WEISSENBERG 26 juillet 1929 - 8 janvier 2012
01/10/2015

Le pianiste français d’origine bulgare, Alexis WEISSENBERG s'est éteint dimanche 8 janvier 2012 dans sa maison de Lugano en Suisse, vaincu par la maladie de Parkinson à 82 ans. Il voit le jour à Sofia, au sein d’une famille juive, le 26 juillet 1929. Baigné dès son plus jeune âge depuis sa tendre enfance à la musique et éveillé à celle-ci par sa mère, il débute le piano à 3 ans et donne son premier concert à 8 ans. Il s’en suit ensuite une carrière en Turquie, en Égypte, en Palestine et en Afrique du Sud. À ses 14 ans, il quitte sa Bulgarie Natale.

  • La Croix annonce son décès en publiant l’article « Alexis WEISSENBERG, pianiste sans frontières ». Il y souligné que « le technicien hors pair et homme de communication, il aimait offrir le répertoire classique au plus grand nombre ».
  • L’Express dans son article « Décès du pianiste virtuose Alexis WEISSENBERG, interprète de BACH et RACHMANINOV » annonce la disparition du « virtuose célèbre pour son approche rigoureuse du clavier et sa maîtrise poussée à la perfection ».
  • Pour sa part, Le Figaro évoque la perte du « pianiste Alexis WEISSENBERG, célèbre pour son approche très dépouillée du clavier, pratiquant pratique un art dépouillé, d'une grande rigueur, parfois accusé de sécheresse et qui déconcerte » dans son article relayant la triste nouvelle.
  • De son côté, Annie YANBÉKIAN de CultureBox annonce la perte d’un « artiste d'une grande intelligence, qui se produisait sur les plus prestigieuses scènes internationales dont la notoriété déborde ainsi du seul cadre musical ».
  • Alors que Les Quotidiennes parle de la disparition du « pianiste qui a su conquérir son auditoire par son contrôle extrême du son et une virtuosité frisant la perfection, bien que toujours au service de l’expression et de la clarté ».
  • Le Parisien dans son article « Décès du pianiste Alexis WEISSENBERG, interprète de Bach et Rachmaninov » annonçant son décès revient sur le parcours du « célèbre pianiste français éveillé à la musique par sa mère ».
  • Par ailleurs, France 24 évoque la perte du « pianiste virtuose et pédagogue reconnu » dans son article relayant la triste information publiée sur son site web.

Ajouter un message