Carnet

Gustav LEONHARDT

Gustav LEONHARDT 30 mai 1928 - 16 janvier 2012
01/10/2015

Le claveciniste, organiste et chef d'orchestre néerlandais, Gustav LEONHARDT a succombé lundi 16 janvier 2012 à Amsterdam, vaincu par un cancer à 83 ans. Il vient au monde le 30 mai 1928 à Graveland aux Pays-Bas. Il effectue des études musicales dans son pays natal, mais se perfectionne entre 1947 et 1950 à la Schola Cantorum Basiliensis de Bâle en Suisse. En 1950, il débute professionnellement à Vienne et enregistre ses premiers disques. En 1955, à Amsterdam, il enseigne au Conservatoire national. Il fonde cette même année le LEONHARDT Consort, qui fit beaucoup pour le renouveau de la musique baroque.

  • Jacques DRILLON du Nouvel Observateur annonce son décès en publiant l’article intitulé « Avec Gustav LEONHARDT, le « grand style » s'est éteint ». Il y rapporte qu’« Il est mort, en quelque sorte, sur sa lancée : il ne s’était jamais arrêté dans son mouvement ».
  • Christian MERLIN du Figaro publie l’article « Gustav LEONHARDT, le messager de Bach » afin de faire part de sa disparition. Il y écrit « Le jour même où nous consacrions notre chronique au retrait de la scène de Gustav Leonhardt, nous apprenions son décès, à 83 ans. L'histoire a parfois des raccourcis troublants ».
  • Dans son article « Gustav LEONHARDT, pionnier de la musique ancienne, est décédé », La Croix rapporte qu’« Infatigable défricheur, il initia la redécouverte de pans entiers du répertoire baroque et vouait une immense passion à Jean-Sébastien BACH ».
  • Sophie JOUVE de CultureBox publie sur son site l’article « Mort du pionnier du renouveau de la musique baroque, Gustav LEONHARDT » afin de relayer la triste nouvelle. Elle y souligne que « Tous les musiciens vénéraient la noblesse et enviaient le feu intérieur que Gustav LEONHARDT cachait sous une austère apparence de protestant, comme s'il était sorti d’un film d'Ingmar BERGMAN ».
  • De son côté, France Soir dans son article « Le claveciniste Gustav LEONHARDT, spécialiste de BACH, est mort » rapporte que « le pionnier du renouveau de la musique baroque, considéré comme un maître de l'interprétation sur instruments anciens, il a enregistré près de 300 albums ».

Ajouter un message