Carnet

Cyril Collard

Cyril Collard 19 décembre 1957 - 5 mars 1993
01/10/2015
  • Naissance : 19 décembre 1957 à Paris.
  • État civil : Cyril COLLARD est un écrivain, musicien, acteur et réalisateur français. Il est né dans le 16e arrondissement de Paris, de Claude COLLARD, ingénieur français connu pour son engagement dans le milieu du judo, et de Janine CHOKIER, mère au foyer. Cyril COLLARD, enfant sage dans un milieu bourgeois, fréquente l'école Saint-Exupéry de Versailles, puis le collège de Passy-Buzenval de Rueil-Malmaison, où il est un bon élève. La rupture avec son milieu naît de la découverte de son homosexualité, dont il va se servir pour se rebeller contre les conventions sociales.
  • Décès : 05 mars 1993 à Paris.
  • Cyril COLLARD est décédé à l’âge de 35 ans des suites du SIDA.
  • Le journal belge « Le Soir » annonce son décès au travers d’un article signé Fabienne BRADFER. Elle le titre « MORT DE L'ANGE NOIR DU CINEMA FRANCAIS CYRIL COLLARD, LE FAUVE SEROPOSITIF NE MORDRA PLUS LA VIE ». Sa vie et son œuvre ultime y furent rapportées et une phrase que le défunt aimait tant dire y est présente : « Ma démarche créatrice se situe du côté de la vie ». Elle termina son article par « le cinéma français perd le bel ange noir qu'il venait de se découvrir ».
  • Le magazine « PREMIERE » dans son 193ème numéro lui consacre sa une : « Cyril COLLARD, mort d'un ciné-fils » et publie une photo du défunt sur toute la page de couverture.
  • Ses obsèques furent célébrées au crématorium Père-Lachaise, le 10 mars 1993. Puis ses cendres furent dispersées en mer au Portugal.
  • Le jeune acteur, en guise d'adieu, leur dédiait, sur un bristol, les dernières paroles de ses « Nuits fauves » : « Il fait beau comme jamais. Je suis vivant. Je vais probablement mourir du sida, mais ce n'est plus ma vie ; je suis dans la vie ».
  • Un an après sa mort, des journalistes ont ouvert une polémique sur ses multiples contaminations. Il fut accusé d’avoir volontairement transmis le virus du sida à ses partenaires en refusant de se protéger. Ce fut le début de « l’affaire COLLARD ». 

Livre d'Or

Ajouter un message