Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
L'Agglo-Rieuse
L'Angérien Libre
L'Echo de Brou
L'Echo Sarthois
L'Est Agricole et Viticole
L'Hebdomadaire d'Armor
L'Observateur de l'Avesnois
La Dordogne Libre
La Voix de l'Ain
La Voix du Nord
Le Courrier Cauchois
Le Courrier Indépendant
Le Pélican
Le Républicain Lorrain
Le Réveil Cantalien

Frédéric H. FAJARDIE

01/10/2015
Frédéric H. FAJARDIE 28 août 1947 - 1 mai 2008

L’écrivain et scénariste français, maître du polar et des romans noirs, Frédéric H. FAJARDIE est mort le 1er mai 2008 à Paris. Il nait le 28 août 1947 à Paris et grandit dans la librairie parisienne de son père où il lit de très nombreux romans et nouvelles. Dès l'âge de seize ans, le marxisme devient le repère de sa vie. En 1968, acquis aux idées gauchistes, il milite à la Gauche prolétarienne et dès le mois de mai 1968 il veut devenir le premier militant « engagé » à écrire des romans noirs. Il publie son premier roman noir Tueurs de flics, en août 1979, il s'agit d'une adaptation très libre de l'Orestie, un mythe de la Grèce antique.

·         Jérôme LEROY de Marianne annonce son décès en publiant l’article « FAJARDIE : mort d’un bernanosien rouge ». Il y est rapporté que « Frédéric FAJARDIE est mort le 1er mai 2008. C’était un très grand nom du roman noir français dont il renouvela les codes à la fin des années 70 ». Par ailleurs, l’article souligne que « Son après-guerre a la couleur grise des pauvretés sans pittoresque. Il garde pourtant, courant comme un fil d’or dans son œuvre, une nostalgie inguérissable de l’enfance, une enfance illuminée par l’image d’un père connaissant des fortunes diverses, tour à tour ferrailleur et bouquiniste dans une librairie. La certitude que son œuvre qui compte plus de 360 nouvelles et une soixantaine de romans est faite pour durer est bien la seule consolation que l’on puisse trouver à cette disparition ».

·         Pour sa part Libération fait part de son décès via l’article intitulé « La mort de Frédéric H. FAJARDIE, maître du polar social ». Il y est annoncé que L’écrivain Frédéric H. FAJARDIE, décédé jeudi à l’âge de 60 ans, a marqué le roman policier français avec des livres violents, subversifs, dans les années 1980, avant d’aborder une écriture plus classique, toujours tournée vers la critique sociale ».

·         Dans son article « L'écrivain Frédéric H. FAJARDIE s'est éteint », Jacques-Pierre AMETTE du Point annonce que « L'écrivain Frédéric H. FAJARDIE est décédé jeudi à 19 h 45, à l'âge de 60 ans. Il est mort un premier mai, cet auteur de la gauche libertaire, anarchiste, proche de PRÉVERT et de Michel AUDIARD par son insolence. L'auteur d'une trentaine de romans policiers et historiques a succombé à une longue maladie ».

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z