Carnet

Alain ROBBE-GRILLET

Alain ROBBE-GRILLET 18 août 1922 - 18 février 2008
01/10/2015

 

Le romancier et cinéaste français, Alain ROBBE-GRILLET est mort 85 ans d’une crise cardiaque, le 18 février 2008 à Caen (Calvados). Il voit le jour à Brest (Finistère), le 18 août 1922. Fils d’ingénieur, il suit ses études au lycée Buffon, à celui de Brest, puis au lycée Saint-Louis. Il entre à l'Institut national agronomique à Paris, dont il en sort diplômé ingénieur agronome, puis est envoyé au STO à Nuremberg. À son retour en 1945, il est chargé de mission à l'Institut national de la statistique à Paris de 1949 à 1951. Il se consacre ensuite à la littérature.

·          Libération annonce son décès en publiant l’article « Alain ROBBE-GRILLET est mort ». Il y est rapporté que « L'écrivain Alain ROBBE-GRILLET est décédé lundi au centre hospitalier de Caen, où il avait été admis durant le week-end à la suite d'un problème cardiaque. Celui qui est considéré comme le «pape du nouveau roman» avait 85 ans ». Par ailleurs, l’article souligne qu’« Il a été l'un des principaux théoriciens et auteur du « Nouveau roman », mouvement dont les auteurs donnent à imaginer plutôt qu'à voir, refusant les récits linéaires d'une intrigue. Il était marié à la romancière Catherine  ROBBE-GRILLET ».

·         Pour sa part, Le Figaro fait part de son décès via l’article intitulé « Alain ROBBE-GRILLET est mort ». Il y est annoncé qu’« Il aura révolutionné le genre romanesque dans les années 50. L'écrivain Alain ROBBE-GRILLET est décédé lundi à l'âge de 85 ans. Il avait été admis au Centre hospitalier de Caen, admis à la suite d'un problème cardiaque. Son dernier livre, « Un roman sentimental », est paru à l'automne 2007 ».

·         Dans son article « L'écrivain Alain ROBBE-GRILLET est mort », Le Monde annonce que « L'écrivain Alain ROBBE-GRILLET est mort, à l'âge de 85 ans, dans la nuit du dimanche 17 au lundi 18 février à Caen à la suite de problèmes cardiaques. Des grands écrivains de la seconde moitié du XXe siècle, il a été sans doute le plus connu à l'étranger et le moins aimé en France. Admiré, certes, controversé, jalousé, respecté aussi pour sa vivacité intellectuelle, mais aimé non, justement parce que son intelligence était narquoise, belliqueuse ».

 

Ajouter un message