Carnet

André QUELEN

André QUELEN 10 avril 1921 - 13 août 2010
01/10/2015

Le fonctionnaire français, résistant et Compagnon de la Libération, André QUELEN s’en est allé à 89 ans, le 13 août 2010 à Plougonvelin (Finistère). Il voit le jour le 10 avril 1921 à Pleyben (Finistère). Fils unique d'un couple d'instituteurs, il étudie au lycée de Brest, où il obtient le baccalauréat puis prépare l'École navale en 1939 lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate. Le 18 juin 1940, il quitte Brest avec une cinquantaine d'autres lycéens brestois et parvient à embarquer pour Ouessant, où il trouve une place à bord du charbonnier le Mousse Le Moyec qui le conduit en Angleterre. Après la guerre, il devient administrateur des colonies puis administrateur en chef de la France d'outre-mer à Conakry et à Brazzaville jusqu'en 1960.

 

  • Il a été inhumé à Plougonvelin.
  • Ouest France annonce son décès en publiant l’article « Décès d’André QUELEN, compagnon de la Libération ». Il y est rapporté que « André QUELEN avait été l’un des premiers hommes à quitter le Finistère pour rejoindre le général de Gaulle en juin 1940. Il est décédé hier à l’âge de 89 ans ». Par ailleurs, l’article souligne qu’« Entendant l’appel de Radio Londres, celui qui était alors étudiant à Brest, avait gagné Ouessant pour embarquer sur un charbonnier en direction de l’Angleterre. Après une rapide formation militaire, il était devenu officier dans la première division des forces françaises libres (DFL) combattant jusqu’à la fin de la guerre sur plusieurs fronts et notamment au Cameroun ».
  • Pour sa part, Le Télégramme annonce son décès via l’article intitulé « Décès d'André QUELEN, Compagnon de la Libération ». Il y est annoncé qu’« André QUELEN, rallié à la France Libre à Londres dès le 1er juillet 1940 et Compagnon de la Libération, est décédé vendredi à Plougonvelin (Finistère) à l'âge de 89 ans. Après son décès, il ne reste plus que 40 survivants de cet ordre créé en novembre 1940 par le général de GAULLE ».

 

Ajouter un message