Carnet

Georges FILLIOUD

Georges FILLIOUD 7 juillet 1929 - 15 septembre 2011
01/10/2015
  • Naissance : 7 juillet 1929 à Lyon (Rhône)
  • État civil : Georges FILLIOUD est un journaliste et homme politique français. Il débute sa carrière de journaliste à Europe 1, où il est par la suite interdit d'antenne pour avoir signé un manifeste pour l'union des gauches. Il est le chef du service de presse du candidat unique de la gauche à l'élection présidentielle de 1974. En 1982, Georges FILLIOUD présente une loi déclarant que la « communication audiovisuelle est libre ». Il participe à la création de Canal+ et de M6. Il épouse l'actrice Danièle ÉVENOU le 14 septembre 1996.
  • Décès : 15 septembre 2011 à Paris
  • Georges FILLIOUD est décédé à 82 ans.
  • C’est son entourage qui annonça sa disparition. 
  • Frédéric MITTERRAND, ministre de la Culture, rend hommage à un homme « d'action et de médias » qui fut « toujours l'un et l'autre, avec égale conviction ». « Avec Georges FILLIOUD, notre pays perd un grand serviteur de l'Etat en même temps qu'un éminent spécialiste de la communication », ajouta le ministre. Il souligna « Il incarnait l'homme éternellement neuf qu'il était et avait su rester, avec infiniment de charme et d'imagination et portait fièrement le devenir de l'audiovisuel ».
  • Le quotidien « L’express » publie un article de Renaud REVEL intitulé: » Georges FILLIOUD ou le dernier des mohicans » pour annoncer sa mort. Il le qualifie de « l’un des témoins privilégié de la révolution des médias au tout début des années 80 » au travers de l’article tout en survolant les moments clés de sa vie et de son parcours.
  • Le journal « Libération » le qualifie de « père et artisan de la radio libre » dans l’article annonçant sa disparition. Sa carrière et les faits marquants de celle-ci y sont survolés.
  • La radio « RFI » n’a pas manqué le tir pour annoncer aussi la disparition de celui que tous considérait comme » le « père » des radios libres françaises ». George BENDRIHEM revient tout au long de sa publication sur le parcours du défunt et n’oublia pas de rappeler l’énorme contribution qu’il a apportée au monde radiophonique en soulignant ce fait avec une teinte d’humour par : » Beaucoup de jeunes ne connaissent pas le nom de Georges FILLIOUD. C'est pourtant grâce à lui qu'ils peuvent écouter NRJ, Skyrock ou encore Fun Radio ». Comme ce fut aussi le cas d’Anaïs GRAMMATICO sur le site web du journal « Le Figaro » en écrivant : » Sans lui, NRJ serait peut être encore une radio pirate ».  
  • Ses obsèques ont eu lieu le21 septembre 2011 au cimetière du Père-Lachaise à Paris. 
  • Il fut crématisé et ses cendres furent remises à sa famille.

Ajouter un message