Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7J / 7, de 9h à 18h (appel local non surtaxé)

550 journaux et éditions
Commandes 24H sur 24, 7 jours sur 7

Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Publiez un avis dans la presse

Registre des décès en France depuis 1970.
Plus de 26 millions de résultats (Insee)

En consultation gratuite

Recherchez un avis de deces

Inhumation : Pierre DUMAYET

Inhumation : Pierre DUMAYET 24 février 1923 - 17 novembre 2011
01/10/2015

Il apprend le journalisme en travaillant à la radio dès 1946 pour un magazine littéraire

Naissance : 24 février 1923, Houdan

État civil : Pierre DUMAYET est un journaliste, scénariste et producteur français, ayant participé au début de la télévision française. Licencié de philosophie et amoureux de la littérature, il souhaite à l’origine devenir pharmacien. Il participe à cette époque aux balbutiements de la télévision et fait figure de pionnier dans ce nouvel espace de liberté où tout est à inventer. Il s’illustre au cours de sa carrière en interviewant d’importantes figures du XXe siècle.

Décès : 17 novembre 2011 à Paris.

Pierre DUMAYET est mort à l’âge de 88 ans.

C’est sa famille qui a annoncé son décès

Le premier ministre François FILLON a rendu hommage à « l'un des pionniers les plus marquants et les plus brillants de la télévision française (dont) le nom est indéfectiblement attaché à la période héroïque des grandes émissions culturelles et politiques du petit écran et à l'invention de nouveaux formats télévisuels ».

Le présentateur Jacques Legros lors du JT le 13H de TF1 annonce sa mort au travers d’un reportage résumé comme suit : « Pionnier de la télévision, journaliste et écrivain, Pierre Dumayet est décédé jeudi à l'âge de 88 ans. Il avait marqué l'histoire du petit écran avec des émissions d'information telles que « Cinq colonnes à la une » ». 

« Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois »

Le quotidien « Libération » pour sa part, revient longuement sur sa carrière. Une phrase du défunt y est d’ailleurs publiée : «J’ai passé ma vie à lire et finalement, j’ai gagné ma vie comme cela », une passion qu’il résumait ainsi « lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois ».

Jérôme GARCIN du quotidien « Le Nouvel Observateur » au travers d’un article intitulé : « Pour Pierre DUMAYET, lire c'était vivre » annonce sa mort. Il y écrit : « les amateurs de littérature chériront longtemps le souvenir de « Lectures pour tous », (…) Pierre DUMAYET a toujours été attaché à sa pipe. Elle le prolonge, l'inspire et l'habille ». Il le qualifia de « benjovant » des écrivains-lecteurs.

Ses obsèques ont eu lieu le mardi 22 novembre 2011 à Bages (Aude) et il y fut d’ailleurs inhumé.

Ajouter un message