Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7 jours / 7, de 9h00 à 18h00 (non surtaxé)

Avis de décès, Remerciements, Messe-Anniversaire, Condoléances
  • 925 journaux partenaires
  • 24H sur 24, 7 jours sur 7
  • Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Décès : Alain VANZO

Décès : Alain VANZO 2 avril 1928 - 27 janvier 2002
01/10/2015

Un des plus fameux ténors lyriques d'après-guerre

Sa prodigieuse voix vient de s'éteindre dans une clinique de la région parisienne des suites d'une attaque cérébrale qui l'avait frappé deux mois avant sa mort.

Son parcours n’a rien de classique car il s’apparente à celui d’un autodidacte aux dons exceptionnels. Avec une parfaite conscience de sa chance, il déclarait lui-même : « Je suis né avec ma voix, avec ce timbre et ces aigus rayonnants, ces demi-teintes souples et ce legato inné… ».

⦁ Le petit Alain se produit dans des églises et nous le retrouvons adolescent au début de la Seconde Guerre Mondiale en accordéoniste et batteur dans des bals et des cabarets à Aix-les-Bains
⦁ Il arrive aussi au jeune Alain de chanter de la variété et bientôt il aborde le répertoire du chant lyrique en prenant des leçons et à 18 ans, il rencontre un excellent professeur de chant, Madame Audouard, qui, pendant deux ans, lui enseigne les bases de la technique d’émission vocale.
⦁ Il est la doublure de Luis Mariano dans l'opérette « Le Chanteur de Mexico » lors des représentations parisiennes.

L’élégance du chant français.

C'est en 1954 que sa carrière lyrique est lancée. Il remporte le premier prix du concours international des ténors à Cannes et entre à l'Opéra de Paris.
La saison 1956-1957 marque un véritable tournant dans sa carrière, le jeune ténor obtient la consécration avec deux rôles qui seront déterminants dans la suite de son parcours :

⦁ Le Duc de Mantoue dans Rigoletto de Verdi
⦁ Gérald dans Lakmé de Léo Delibe
⦁ Sa carrière internationale est lancée en 1957 avec le rôle d'Edgardo dans « Lucia di Lammermoor de Donizetti ».
⦁ Sa carrière internationale commence en 1960 et s’affirme définitivement en 1965 au Carnegie Hall de New York où il chante Lucrezia Borgia auprès de Montserrat Caballe.

En 1973, il est le seul français à participer au concert du centenaire de la naissance d'Enrico Caruso et il serait fastidieux d’énumérer dans le détail toutes les œuvres interprétées par Alain Vanzo. Notons qu’en 1986, après une série de récitals qui le mène aux quatre coins de France, le ténor participe aux grands festivals de l’été. Ses enregistrements sont assez peu nombreux et l’événement marquant sera la sortie d’un coffret de 3 disques intitulé « 30 ans de carrière ». Toujours la même année, nous citerons une série de représentations à Rome de Carmen, Rigoletto à Tours, Manon à Rouen, Verdi à Paris (Pleyel), La Damnation de Faust au Québec… Cet artiste chanta tous les rôles importants du répertoire français et italien du XIXe siècle dans lequel il s’était spécialisé.

« Pour moi, il incarnait la quintessence du chant français... »

Mady Mesplé, l'une de ses partenaires privilégiées, déclare avec émotion dans Le Monde : « ... C'est une partie de moi-même qui s'en va avec lui. Nous avons pratiquement débuté ensemble. Nous sommes rapidement devenus de véritables complices à la scène et de vrais amis à la ville...

Selon la Mairie de Carnoules, le jeudi 09 mars 2012, l’Association « les Amis de la bibliothèque » organisa à la bibliothèque municipale, une conférence « Hommage à Alain VANZO, l’artiste généreux, grand maitre du chant français à la musicalité et la déclaration lyrique parfaite ».
Alain VANZO est enterré au cimetière de Gournay-sur-Marne.

 

Ajouter un message