Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7 jours / 7, de 9h00 à 18h00 (non surtaxé)

Avis de décès, Remerciements, Messe-Anniversaire, Condoléances
  • 925 journaux partenaires
  • 24H sur 24, 7 jours sur 7
  • Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Mort : Jean-Roger CAUSSIMON

Mort : Jean-Roger CAUSSIMON 24 juillet 1918 - 20 octobre 1985
01/10/2015

Jean-Roger Caussimon est un acteur et auteur-compositeur-interprète français. Il décède le 20 octobre 1985 à l'Hôpital de la Pitié Salpetrière à Paris, d'un cancer du poumon.

Passionné de théâtre, il prend des cours de diction dès l'âge de douze ans.

Il grandit et fait ses études à Bordeaux, au lycée Montaigne. Il découvre de grands poètes pendant son adolescence et c'est dès cette époque que la qualité de poète lui paraîtra à tout jamais inaccessible. Il obtient son baccalauréat, ainsi qu'un premier prix au Conservatoire d'art dramatique. Sa mère Yvonne se suicide en 1936, à l'âge de 43 ans. Sa mort marquera à tout jamais Jean-Roger. Après des débuts avec Jouvet et Dullin, il passe au cinéma, joue avec Carné, Renoir et Autant-Lara. Il deviendra aussi un pilier de la télévision où il interprétera une centaine de dramatiques.

Parallèlement, puisqu'il ne cesse de naviguer entre ces deux métiers, il écrit des chansons et fait la connaissance de Léo Ferré...qui disait de lui : "Quand on dit Caussimon on dit le verbe juste, la césure incassable et la rime comme un rappel de l'aventure et de l'idée première".


"Comme à Ostende", "Monsieur William", "Le Temps du tango"...

⦁ En 1972, ce sera « Ne chantez pas la mort »
⦁ 1985, une dernière collaboration, tout un album, avec ses chansons les plus libertaires (« les Loubards », « les Spécialistes », « Comment ça marche »).
⦁ Caussimon a d'autres interprètes : Renée Jean, Maurice Chevalier, Philippe Clay, Catherine Sauvage, les Frères Jacques, Réda Caire, André Claveau, les Quatre Barbus, Suzy Solidor et même Serge Gainsbourg…
⦁ En 1970, il enregistre son premier 33 tours, Caussimon chante Caussimon (treize titres récompensés par le grand prix de l'académie Charles-Cros).

Mais c'est Léo Férré qui fera de lui un véritable auteur populaire.

« ...La chanson française, elle continuera car elle a la peau dure mais elle reçoit beaucoup de coups sur la figure...la chanson est extrêmement importante c'est l'expression même d'une sensibilité d'un peuple et de ses besoins... » déclarait-il sur France-Culture en 1969.
Il a été crématisé au Père-Lachaise, et ses cendres furent répandues dans l'océan à la Pointe-des-Poulains, à Belle-Île-en-Mer le 2 novembre 1985.

Ne chantez pas la Mort, c´est un sujet morbide

Le mot seul jette un froid, aussitôt qu´il est dit
Les gens du show-business vous prédiront le bide
C´est un sujet tabou pour poète maudit
La Mort
La Mort

(Maj) La voix de Jean-Roger Caussimon, est devenue rare depuis sa mort en 1985 nous rappelle le journal La Croix à l’occasion de l ‘anniversaire de sa disparition en 2014.

Ajouter un message