Carnet

Elisabeth de Gaulle

Elisabeth de Gaulle 15 mai 1944 - 2 avril 2013
01/10/2015

La mort d’Elisabeth de Gaulle 

Elisabeth, une des deux filles du général Charles de Gaulle le chef de la France combattante et fondateur de la Ve République est décédée à l’âge de 88 ans, d'après le quotidien national Libération.  

Née le 15 mai 1924 à Paris, Élisabeth Jacqueline Marie Agnès de Gaulle est la fille aînée du général Charles de Gaulle décédé en 1970 et d’Yvonne son épouse disparue en 1979. Le couple de Gaulle a eu trois enfants : l’aîné Philippe de Gaulle né le 28 décembre 1921, Elisabeth de Gaulle la sœur cadette et la benjamine Anne de Gaulle née le 1er janvier 1928 atteinte d’une grave infirmité s’est éteinte à l’âge de 20 ans. 

Elisabeth de Gaulle a épousé le 3 janvier 1946 à Paris, un jeune et brillant officier de l’armée de terre, Alain de Boissieu Dean de Luigné qu’elle avait rencontré à Londres. Le général Boissieu, membre du cabinet du général de Gaulle, avait chargé l’ennemi au sabre près de Berru, un village proche de Reims au printemps 1940. De cette union est née leur fille Anne. Son mari a fait une brillante carrière dans l’armée. 

Alain de Boissieu avait été fait prisonnier dans le camp de Mourmelon et transféré en Allemagne. Refusant de renoncer et déterminer à se battre par tous les moyens, Il s’était évadé avec plusieurs camarades, avait gagné le territoire soviétique puis avait pu rejoindre de Gaulle en 1942. Il était compagnon de la Libération, grand chancelier de la Légion d’honneur, chancelier de l’ordre national du Mérite, chancelier de la Libération. Il a également été chef d’état-major de l’armée de terre. Le général d’armée Alain de Boissieu s’est éteint en avril 2006. Son inhumation a eu lieu à Colombey à proximité de la sépulture de son beau-père. 

Elisabeth de Gaulle avait présidé la Fondation Anne-de-Gaulle de 1979 à 1988 (créée après la guerre par Charles et Yvonne de Gaulle) maison de santé pour jeunes filles handicapées dénuées de ressources. Le général de Boissieu avait inauguré une plaque rappelant le premier enregistrement sur disque de cire d’une adresse aux armées par le Général, à Savigny-dur-Ardre, préfigurant l’appel du 18 juin 1940. Elisabeth de Gaulle l’a accompagné à l’inauguration. Sa famille a annoncé la nouvelle de sa disparition dans le carnet du Figaro

Ses obsèques ont été célébrées à l’église Saint-Louis-des-Invalides à Paris 7e suivies de l’inhumation dans l’intimité au cimetière de Colombey-les-deux-Eglises (bourg de Haute-Marne où ses parents avaient acheté “La Boisserie” et où elle a séjournée à de nombreuses reprises en famille).

 

Ajouter un message