Carnet

André Waignein

André Waignein 28 janvier 1942 - 22 novembre 2015
30/11/2015

Le compositeur belge, chef d’orchestre, André Waignein, dont la notoriété est mondiale est décédé le 22 novembre 2015 à Lille, le jour de la Sainte Cécile... patronne des musiciens et des musiciennes. Né à Mouscron le 28 janvier 1942, André Waignein a connu la musique au cœur de l’Harmonie royale de Sainte Cécile du Mont-à-Leux en compagnie de son père.

Il étudie aux Conservatoires royaux de musique de Bruxelles et de Mons, ayant suivi une formation de jazz à Lille, trompettiste de formation, il enseigne la musique au sein de l’Académie de musique de Mouscron.

⦁ En 1970, il prend la direction du « West Music Club » qui deviendra sous sa baguette une des meilleures formations de jazz de Belgique.
⦁ Il sera nommé directeur du Conservatoire de Musique de Tournai en 1977.


Son catalogue se compose de plus de 300 œuvres éditées.

En tant que compositeur, André Waignein a été lauréat de plusieurs prix nationaux et internationaux de composition. Plus de 100 CD constituent aujourd'hui sa discographie.

⦁ La "Cantate aux Etoiles", une de ses oeuvres majeures, sera créée en la Cathédrale Notre-Dame de Tournai associant 750 participants.
⦁ En avril 1995 à Bruxelles, lors du 50e anniversaire de l’ONU, son œuvre est également interprété.
⦁ Dans le cadre de ⦁ Lille 2004 (ville culturelle européenne), le « Cercle Choral Européen » lui commanda selon la Voix du Nord un «Magnificat» pour chœur, soprano solo et orchestre.

André Waignein dirigera pendant de très longues années son orchestre de cœur : l'Orchestre à vent des jeunes du Conservatoire. De nombreuses fanfares et harmonies ont dans leur répertoire au moins une de ses compositions. Un adjectif pour qualifier André Waignein ? : Passionné. Passion de l’écriture dans des domaines très variés : pédagogie, musique de chambre, musique symphonique et pour orchestre d'harmonie, Waignein considérait d'ailleurs qu'une formation musicale telle qu'un orchestre d'harmonie peut aborder tous les types de répertoire.

Les hommages à André Waignein se résument au travail effectué par l’homme qui a marqué la musique. L’ancien bourgmestre, Rudy Demotte, pour exprimer sa tristesse suite a indiqué que Tournai et le monde de la musique doivent beaucoup à l’artiste. Grâce à lui, qui est parvenu à mobiliser des centaines de jeunes, le Conservatoire de Tournai compte actuellement près de 2000 élèves. 

Ses funérailles ont été célébrées le samedi 28 novembre, en l’église Saint Étienne à Templeuve. Son corps a été inhumé dans la concession familiale au cimetière de Rameignies-Chin.

 

 

Ajouter un message