Carnet

Didier Bonaventure Deigna dit « Pepito »

Didier Bonaventure Deigna dit « Pepito »   1970 - 1 mai 2016
04/05/2016

Le coeur du groupe Magic System a cessé de battre...

Il est décédé le dimanche 1er mai 2016 à Jacqueville, en Côte d'Ivoire. Le leader de la bande ivoirienne durant 16 ans avait déjà partagé la scène avec des artistes de renom en Côte d’Ivoire dont Meiway.
Didier Bonaventure Deigna plus connu sous le nom de « Pépito » était non seulement batteur ou chef d’orchestre de Magic System, mais également choriste.

Formé en 1997 par quatre garçons issus des quartiers populaires d’Abidjan, Magic System avait connu la célébrité avec le titre « Premier Gaou », un tube qui les avait propulsés sur la scène musicale francophone. C’est le groupe qui a annoncé la triste nouvelle dans la presse.

Un membre de la famille de Pépito a indiqué qu’il a perdu la vie en tentant de sauver une autre personne de la noyade alors qu’il profitait de ses derniers jours de vacances avant de reprendre la tournée du groupe au festival Rolling Saône (Haute-Saône), selon Le Monde. Dans le deuil, Magic System a finalement annulé sa venue. Les Magiciens ont rendu hommage à Didier Bonaventure Deigna en disant qu’il veillait à ce que tout se déroulait bien tout au long de ces années dans les nombreux concerts du monde entier.

« Magic in the Air ».

Sensibles aux problèmes de société qui les entourent, les Magic System groupe de Word Music n’hésitent pas à aborder des thèmes délicats comme : la pédophilie, l’avortement, la délinquance ou les divisions ethniques. Mariés à des rythmes enlevés, ces sujets sont entendus partout et par tous…Telle est la force du phénomène Magic System qui enchainent les tubes dans toute la planète.

La disparition de Didier Bonaventure Deigna survient quelques jours seulement après celle de Papa Wemba sur scène à Abidjan lors de la 9e édition du Festival des musiques urbaines d'Anoumabo orchestré par Magic system.

La date de l'enterrement de Didier Bonaventure Deigna, qui s’est éteint à l’âge de 46 ans, n'avait pas été rendue publique.
Mais 3 ans plus tard, le douloureux souvenir de la séparation avec Pepito ne s'est pas effacé. Les garçons de Marcory se sont rendus sur la tombe du défunt pour lui rendre un hommage.

"Voilà maintenant 3 ans que la mort nous a brutalement arraché notre batteur/chef d’orchestre Pepito. Recueillement en ce jour de l'anniversaire de sa mort sur sa dernière demeure", a publié le patron de Gaou production sur les réseaux sociaux. Repose en paix « pasteur » comme certains le surnommait.


 

Ajouter un message