Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7 jours / 7, de 9h00 à 18h00 (non surtaxé)

Avis de décès, Remerciements, Messe-Anniversaire, Condoléances
  • 925 journaux partenaires
  • 24H sur 24, 7 jours sur 7
  • Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Nécrologie : Claude Estier

Nécrologie : Claude Estier 8 juin 1925 - 10 mars 2016
11/03/2016

Le pilier de la Mitterrandie.

Le journaliste et homme politique Claude Estier est décédé le jeudi 10 mars 2016, une semaine après la disparition de la députée Sophie Dessus, selon Le Figaro. Estier est mort à Paris des suites d'une « maladie au long cours », a précisé à l'AFP Daniel Vaillant, ancien ministre socialiste.

Il était responsable de l'hebdomadaire « L'Unité » et ancien Sénateur du groupe PS.

Né le 8 juin 1925 dans le 17ème arrondissement de Paris, Claude Hasday Ezratty plus connu sous le nom de Claude Estier a vécu dans une culture socialiste dans son jeune âge avec un père sympathisant de la SFIO. Il est entraîné sous l’influence de ses professeurs Maurice Merleau-Ponty et Robert Verdier. En 1945, il devient également membre de la SFIO mais y est exclu deux ans plus tard pour un article publié dans la Bataille socialiste sur Jules Moch. Claude Estier milite au Parti socialiste unitaire où il fait la rencontre de Pierre Stibbe et Gilles Martinet en 1948.

⦁ Plus tard, Claude Estier se tourne vers le monde du journalisme pour plusieurs titres dont France Observateur (L’Obs), Le Progrès de LyonLibération ou encore Le Monde qu’il a quitté pendant la crise de mai après y avoir travaillé pendant près de 3 ans.
⦁ Son activité de journaliste le permet plus tard de rallier les communistes avec l’équipe de campagne de Mitterrand. Fidèle de François Mitterrand, il participe activement à la création du Parti socialiste au congrès d'Epinay en 1971.
⦁ Estier dirigera L'Unité, hebdomadaire publié par le Parti Socialiste de janvier 1972 à décembre 1986 avec un total de 672 numéros.

L'enterrement de Claude Estier

Diplômé en Sciences-Po, il a à son actif plusieurs ouvrages sur la Chine, l’Algérie et l’Egypte ainsi que sur la gauche française, à savoir : « La Plume au poing », « Véridique histoire d’un septennat peu ordinaire » ou encore « Mitterrand président » ... Il a été le responsable des relations internationales dans l'équipe de campagne de Lionel Jospin pour l'élection présidentielle de 2002, avant de prendre sa retraite politique en 2004. Avec Lionel Jospin, Bertrand Delanoë et Daniel Vaillant, il a longtemps formé la « bande du XVIIIe ».

« Avec Claude Estier disparaît un acteur politique important de ces 40 dernières années », a réagi le président de la République, François Hollande, parlant aussi d'un « homme de fidélité qui chérissait le mot unité
Les modalités de l'enterrement de Claude Estier n’ont pas été rendues publiques.

Ajouter un message