Carnet

Décès : Rita Renoir

Décès : Rita Renoir 19 janvier 1934 - 4 mai 2016
26/05/2016

La tragédienne du « strip-tease »

La comédienne Rita Renoir, considérée comme étant l'une des pionnières du strip-tease en France, est décédée le mercredi 4 mai 2016. Dans les années 1950-1960, elle est connue pour avoir été le pilier du mythique Crazy Horse Saloon. La nouvelle de sa disparition a été diffusée tardivement, soit près de trois semaines après sa disparition, annoncée par Le Figaro que le lundi 23 mai 2016 et selon un avis de décès publié.

Il s’agissait bien d’un art et non d’un gagne-pain de fortune.

Née le 19 janvier 1934 à Paris, Monique Bride-Etivant prend pour nom de scène : Rita Renoir. Sortie de l'école à 14 ans, elle débute sa carrière de strip-teaseuse à l'âge de 16 ans, un métier avec lequel elle fera toute sa culture du spectacle et sa culture musicale.

Le strip-tease trouve place dans les clubs créés pour lui, comme le Lido, le Crazy Horse où elle devient la célèbre effeuilleuse du cabaret parisien fondé par Alain Bernardin Le « Crazy Horse Saloon », à l’origine une cave, rive droite, les clients y venaient pour boire un verre. L’humour s’y fait plus présent avec des artistes comme Raymond Devos ou Fernand Raynaud qui interviennent entre les numéros. Le strip parodie ses propres modèles et ses excès et il sera officiellement considéré comme un art en 1955, date à laquelle ouvrira également à Paris une Académie du strip-tease. On se précipite dans les cabarets voir des jeunes femmes se déshabiller avec art, comme Rita Renoir, l’impératrice du strip français.

Une personnalité sensible, touchante sur qui la célébrité tomba surtout lorsqu'elle passa du cabaret au théâtre. Elle a pris part à la création de la pièce « Du vent dans les branches de sassafras » de René de Obaldia avec Michel Simon en 1956, qu’elle considéra comme étant une sorte de western pleine de fantaisie.

En 1963, Rita Renoir apparaît dans « Mondo di notte n°3 » un documentaire de Gianni Proia. Elle a également interprété des textes de Bourgeade ou encore d’Euripide sur les planches parisiennes.

L’actrice française surnommée « la tragédienne du strip-tease » a également joué dans des films dont celui de Michelangelo Antonioni « Le Désert Rouge » sorti en 1964 aux côtés de la magnifique Monica Vitti.
Petit florilège des films notables dans lesquels Rita Renoir fit montre de son talent :

⦁ Ses talents de danseuse lui ont permis d’exercer le métier de chorégraphe dans le film de Georges Lautner intitulé « Le Pacha ».
⦁ Dans Fantomas contre Scotland Yard (1967), avec Jean Marais, Louis de Funès, Mylène Demongeot, Rita Renoir ne fit qu'une apparition, mais elle fut marquante (la vedette qui descend d'avion).
⦁ Sois belle et tais-toi (1981) de Delphine Seyrig, avec Jane Fonda, Maria Schneider, Shirley MacLaine...

L’une des pionnières du strip-tease en France était une adepte fervente du naturisme, Rita avait posé plusieurs fois pour des revues naturistes dans les années 50. C'était une figure emblématique de l'Île du Levant.
Nous ne savons que très peu sur sa vie privée, si ce n’est qu’à 33 ans, elle était divorcée, n’avait pas peur de vieillir et ne voulait pas d’enfant. L’enterrement de Rita Renoir, a eu lieu au le mercredi 25 mai 2016. Ceux qui souhaitent lui rendre un dernier hommage étaient présents au cimetière Caucade de Nice.

Ajouter un message