Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7 jours / 7, de 9h00 à 18h00 (non surtaxé)

Avis de décès, Remerciements, Messe-Anniversaire, Condoléances
  • 925 journaux partenaires
  • 24H sur 24, 7 jours sur 7
  • Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Disparition : Al Jarreau

Disparition : Al Jarreau 12 mars 1940 - 12 février 2017
13/02/2017

L’artiste a su faire danser, chanter les fondus de jazz et de musique pendant plus de 50 ans.

Jusqu’à son dernier souffle ... C’est son manager qui a annoncé la triste nouvelle de la disparition du chanteur au répertoire éclectique. Il s’est éteint quelques jours après avoir fait part de sa retraite pour cause d'épuisement extrême à la suite de troubles respiratoires pendant sa tournée aux États-Unis. Il est particulièrement connu pour avoir écrit ses propres chansons, à savoir Sweet potato pie ou encore Lock all the gates au début des années 1970.

Le légendaire chanteur américain de jazz, pop, funk et soul Al Jarreau est décédé le dimanche 12 février 2017 dans un hôpital de Los Angeles. Il est particulièrement connu pour être l’unique chanteur à avoir remporté 7 Grammy Awards dans trois catégories différentes, notamment le jazz, pop et le R’n’B.

Sept Grammy Awards : Jazz, pop et R'n'B

Né le 12 mars 1940 à Milwaukee dans le Wisconsin, Alwyn Lopez Jarreau connu sous le nom de scène d’Al Jarreau, a été bercé dans la musique dans son jeune âge, sa mère étant pianiste et son père pasteur. Alors âgé de 4 ans, il commence à chanter avec sa sœur et ses deux frères à l’église. Il suit une étude en psychologie au Ripon College avec un diplôme en poche en 1962. Deux ans plus tard, il obtient un diplôme pour avoir étudié la réhabilitation vocale à l’université de l’Iowa. Il s’installe et travaille dans un centre pour personnes en difficulté à San Francisco. C’est dans cet établissement qu’il fait la connaissance du claviériste, pianiste, chanteur et compositeur américain George Duke et avec lequel ses premiers tours de chant débutent.

⦁ En 1975, suite à l’échec de son premier album, et après avoir assuré la première partie du pianiste Mc Cann, il retrouve l'assurance pour sortir " We Got By ", qui est un premier succès.
⦁ L'artiste confirme sa notoriété avec 'Glow' et 'Look to the Rainbow', un live qui s'avère être une énorme réussite en particulier aux Etats-Unis.
⦁ " Breakin' Away ", qui contient le tube " We're in This Love Together " et qui sort en 1981, reste néanmoins son plus grand succès.

⦁ Retour en grâce en 1986 'L is for Lover' puis signe le générique de la série " Moonlighting ". Six ans plus tard, Al Jarreau enregistre " Heaven and Earth " puis 'Tenderness' en 1994, qui s'éloigne de la musique pop à laquelle il se consacre alors.
⦁ Son activité se ralentie jusqu'à l'orée des années 2000 où il revient avec trois autres disques, dont " Tomorrow today " et " Accentuate the Positive ". En 2007, il partage la scène du Zénith parisien avec George Benson pour un concert qui mélange jazz, funk ou encore pop.

2008 est l'année de la sortie de son premier album de Noël, "Christmas".
Père d'un enfant, Al Jarreau n'aimait guère parler de lui. Il continuait à se produire, notamment en novembre 2016 à Paris au Blue Note Jazz Festival.

« J'ai grandi dans une famille de jazz » avait déclaré le Président Obama.
En avril 2016, Al Jarreau avait fait partie des artistes invités avec Chick Corea, Jamie Cullum, Diana Krall, Pat Metheny, ou encore Bobby Watson à donner un concert à la Maison Blanche par Barack et Michelle Obama.

« Je pense qu'un musicien devrait toujours exprimer ce qu'il a sur le cœur. Moi, mon cœur me dit que nous venons tous d'une bonne source », avait-il confié (en 2011) au Républicain Lorrain.


Ajouter un message