Carnet

Elsa Martinelli

Elsa Martinelli 30 janvier 1935 - 8 juillet 2017
12/07/2017

Gracieuse beauté brune, elle fut une icône d'élégance de l'après-guerre en Italie.

L’actrice italienne Elsa Martinelli, connue sous le pseudonyme d’Elsa Tia, a vu le jour à Grosseto (Toscane) le 30 janvier 1935. Celle qui interpréta le rôle de Donatella, film de Mario Monicelli, est décédée le samedi 8 juillet 2017 à Rome, d’après les informations publiées par La Croix. Ce rôle lui permet de remporter l'Ours d'Argent de la meilleure actrice au VIe Festival de Berlin dans les années 50.

Ayant plus d’une corde à son arc, la belle italienne est connue pour avoir été mannequin international. Cette exposition lui permet d'obtenir un petit rôle de figuration dans "Le Rouge et le Noir" (1954) de Claude Autant-Lara. Repéré par Kirk Douglas sur une photo dans le magazine Life, elle débute donc sa carrière internationale en 1953 en jouant l'Indienne indomptable qui fait tourner la tête de Kirk Douglas dans « La Rivière de nos amours ». L’actrice travaillera alors pour des cinéastes aussi prestigieux qu'Orson Welles et Mario Monicelli.

A son actif près d’une soixantaine de films entre 1950 et 1970 en Italie, Hollywood et la France. Entre-temps, en 1958, elle se marie avec le comte Franco MANCINELLI SCOTTI DI SAN VITO dont elle aura une fille, Cristiana.

⦁ "Et mourir de plaisir" (1960), où Roger Vadim lui fait interpréter un vampire.
⦁ L’actrice interprète Gisèle d'Angoulème dans Le Capitan (1960)
⦁ Elle séduit la France et Gérard Oury l'engage dans La Menace (1961)
⦁ Elle s'affiche à l'écran avec John Wayne dans "Hatari!" d'Howard Hawks.

Avec Marilyn Monroe et Brigitte Bardot, Elsa Martinelli incarna en son temps une forme d'érotisme exacerbé. Dans les années 70, Elsa délaisse sa carrière d'actrice et enregistre des chansons en français : « Mon cosmonaute » en 1967, « Le rendez-vous », sur une mélodie brésilienne, « Allo » (duo avec Robert Hossein). Et puis il y a aussi « Non pas ce soir », adaptation française du célèbre « No milk today » (d’Herman’s Hermits). Après cette parenthèse musicale, Elsa se lance dans la mode en créant une société de design et de confection à Rome et à Milan. En 1979, elle figure encore dans le feuilleton TV : « Le Retour du Saint ».

Elle a marqué le cinéma par sa beauté élégante, exploitée en Italie comme à l'étranger. Signora Martinelli a tiré sa révérence finale à l’âge de 82 ans à son domicile Romain selon la presse italienne. Elsa Martinelli s’est éteinte après un long combat contre une maladie (qui n’a pas été révélée). Les informations sur ses obsèques n'ont également pas été rendues publiques.

 

Ajouter un message