Carnet

Disparition : Sam Shepard

Disparition : Sam Shepard 5 novembre 1943 - 27 juillet 2017
02/08/2017

« L'étoffe d’un héros » du Cinéma Américain.

L’annonce du décès de l’écrivain et acteur américain Sam Shepard, le jeudi 27 juillet 2017 à Midway dans le Kentucky a été faite en France par le journal Le Monde. Emporté par la maladie de Charcot, le comédien s'est éteint dans sa résidence a précisé le porte-parole de la famille. Sam Shepard laisse le monde du cinéma en deuil après ses 52 années de carrière.
Né le 5 novembre 1943 à Fort Sheridan dans l’Illinois, Samuel Shepard Rogers III dit Sam Shepard est le fils d’un couple d’enseignants dont le père alcoolique particulièrement violent a changé de voie en se reconvertissant en fermier.

Issu de la Beat Generation

De ferme en ferme dans différents états, sa famille prend racine en Californie. Alors âgé de 18 ans, Sam décide de quitter le nid conjugal marqué par la violence de son père pour New York alors qu'émerge le mouvement Hippie et que la contestataire scène de théâtre Off-off Broadway voit le jour, il participe à la vie de bohème de Greenwich Village et entreprend de longs voyages à la découverte des Etats-Unis.

Tout en s'affirmant comme auteur dramatique très prolifique. Issu de la Beat Generation, il s'implique complètement dans la mouvance de la contre-culture des années 60 et vénère Kerouac, Ginsberg, Dylan... Ses pièces interrogent les mythes fondateurs des USA (l'ouest, l'errance, les mythologies masculines...)

⦁ C’est en 1964 qu’il écrit « Cow-boy », sa première pièce de théâtre.
⦁ Prix Pulitzer de l’œuvre théâtrale en 1979 grâce à « L’Enfant enfoui »
⦁ Sam Shepard remporte également le Tony Award de la meilleure pièce avec toujours « L’Enfant enfoui » en 79 et « L’Ouest, le vrai » en 1980.
⦁ Ayant plusieurs cordes à son arc, il est également connu pour être dramaturge, scénariste, metteur en scène, producteur et réalisateur. On lui doit le scénario du film de Wim Wenders « Paris Texas », Palme d’or en 1984.
Les personnages décalés, tourmentés mais aussi désespérés qu’il crée font de lui une grande figure du cinéma et du théâtre américain. Il a à son actif cinq romans et recueils de nouvelles dont « Motel Chronicles » écrit en 1982.

Paradoxalement Shepard se fait connaître du grand public en tant qu'acteur

Ses yeux clairs, son teint buriné et son visage longiligne permettent à cet homme à la fois séduisant et classique d'aborder tous les registres :
⦁ Agriculteur de l'Amérique profonde dans Les Moissons du ciel (1979)
⦁ Pilote d'essai dans L'Etoffe des héros (1983)
⦁ Amant malheureux de Kim Basinger dans Fool for love (1985) (basé sur ses écrits).
⦁ Sur le tournage de Frances (1982), il rencontre sa future compagne Jessica Lange, qu'il retrouvera sur un plateau dans, entre autres, Crimes du coeur (1986).
Il s'illustrera également aux génériques de La Neige tombait sur les cèdres (1999), The Pledge de Sean Penn (2000) ou encore N'oublie jamais de Nick Cassavetes (2002). Discret sur sa vie privée et donnant très peu d'interviews, ce comédien incarnait, du haut de son 1,88 m, la classe naturelle de certains acteurs américains, mélange de nonchalance et de gravité. Télérama nous rappelle qu’il est inoubliable, parce que constamment ambigu, accueillant la mort et la trahison comme une délivrance radieuse. Et même une rédemption…

Parmi une pluie d’hommages, celle de son amie et brève amante, la chanteuse-poète Patti Smith, rassurée de savoir que sa mort avait été paisible a écrit cette missive : " Sam est allé se coucher. Il s’est allongé et s’est endormi d’un sommeil noble, stoïque. Un sommeil qui l’a mené à une issue aveugle, là où l’amour se mêlait à l’air. La pluie tombait lors de son dernier souffle, calmement, comme il l’aurait voulu. Sam était un homme discret. J’en ai connu quelques-uns. Il faut les laisser faire comme ils l’entendent, même à la fin "...

 

Ajouter un message