Carnet

Georges Pernoud

Georges Pernoud 11 août 1947 - 10 janvier 2021
12/01/2021

Un monument de la télévision française s'en est allé.

Le présentateur historique de Thalassa, âgé de 73 ans, passionné de mer vient de quitter notre terre. Une triste nouvelle confirmée par sa fille Fanny, dans un communiqué. "Il est décédé dans un hôpital en région parisienne des suites d’une longue maladie", a-t-elle précisé. Le journaliste s'en est allé aux côtés de sa femme Monique, mais aussi de ses deux filles.

C'est dans une famille de journalistes, d'écrivains et d'éditeurs que Georges Pernoud voit le jour à Rabat au Maroc. Il débarque en France où il vit de petits boulots durant plusieurs années.

⦁ C'est en mai 1968 qu'il tourne ses premières images en tant que cameraman.
⦁ En 1969, il commence en tant que cameraman pour l'ORTF, et participe à deux expéditions aux côtés d'Haroun Tazieff, au Congo dans le cratère du volcan Nyiragongo, puis en Ethiopie.
⦁ Il faut attendre 1973 pour que Georges Pernoud fasse sa première rencontre avec l'océan, engagé pour filmer la première étape d'une course à voile à bord du « 33 export ».
Le mal de mer rend l'expérience désagréable, mais il se rend compte une fois à terre que la vie maritime lui manque. Cette passion naissante va lui inspirer l'idée de Thalassa...et il va faire voguer avec passion les Français sur toutes les mers et les océans pendant plus de 40 ans.

« C'est pas l'homme qui prend la mer... C'est la mer qui prend l'homme, ta-ta-tin ».

Le rendez-vous du vendredi soir sur France 3 était la garantie d'un dépaysement. Créateur du célèbre magazine consacré à la mer, Georges Pernoud en avait été la voix off à partir de 1975, avant de passer devant la caméra à partir de 1980. Le capitaine de Thalassa avait quitté la barre de l’émission après plus de 40 ans en lui souhaitant « bon vent » expression qu’il employait après chaque diffusion de 1975 à 2017, soit plus de 1 700 fois...

⦁ En février 1990, il avait créé une seconde émission : « Faut pas rêver », consacrée aux voyages et à la découverte de pays lointains.
⦁ A l'automne 2015, il sort le livre « Bon Vent » dans lequel il raconte son parcours, ses souvenirs et ses anecdotes personnelles.

« J'ai eu beaucoup de peine. Car pour moi il était un mythe vivant, quelqu'un qui m'a donné envie de faire ce métier, quelqu'un qui a aussi éveillé ma conscience écologique et notamment avec le monde vivant, l'océan etc. Il m'a beaucoup inspirée. » Ces mots en forme d’hommage sont ceux de Fanny Agostini qui avait repris la présentation de l’émission en 2017. Plein de mots aussi et d'images reviennent immédiatement en pensant à « Tonton Georges » comme aimait l’appeler son équipe : pêcheurs, grand large, aventure, océans, marées noires... Il a transmis à des générations de Français son amour de la mer et des paysages.

« Dès que les vents tourneront, Nous nous en allerons... ».

France Télévision lui rendra hommage lors d'une soirée spéciale le vendredi soir en prime-time sur France 3, intitulée "Hommage à Georges Pernoud". Des séquences emblématiques et marquantes issues de plus de 40 ans de reportages, d'interviews et de rencontres...
Une cérémonie est prévue dans la commune de Monestier (près de Bergerac) où il avait posé l’ancre et selon Sud-Ouest, la rue qui passe devant chez lui a été renommée rue Thalassa. Le Conseil municipal réfléchit à en rebaptiser une autre au nom du journaliste. Bon vent Monsieur Pernoud...

 

Ajouter un message