Carnet

Philippe Ogouz

Philippe Ogouz 20 novembre 1939 - 25 juillet 2019
29/07/2019

Un des comédiens de doublage les plus célèbres en France, voix notamment de Bobby Ewing dans “Dallas” est décédé à l’âge de 79 ans, a annoncé l’Adami (Société civile pour l’administration des droits des artistes et des musiciens interprètes), qu’il avait présidé de 2005 à 2013 où il défendra avec passion les droits des comédiens. Il aura mené un combat constant pour une juste rémunération des artistes-interprètes dans l'univers numérique.

Philippe Ogouz débute à la radio en 1957 dans « Poil de carotte », ce premier rôle présage, posant les bases vocales de celui qui allait devenir l’une des voix les plus célèbres du paysage audiovisuel et du cinéma français.
Formé au célèbre conservatoire d’art dramatique de la rue blanche, il n’hésite pas à se battre pour obtenir les rôles qu’il désire. Ainsi à force d’obstination, il obtient les droits d’adaptation des aventures du journaliste détective le célèbres Rouletabille. Ce feuilleton en 1966, de dix fois quinze minutes le rendra célèbre. Il jouera également dans de nombreux téléfilms, et séries comme Une femme d'honneur ou Julie Lescaut.

Au panthéon des plus belles voix de France…

Avec sa disparition, c'est leur enfance qu'ont perdue les gosses des années 1980/1990. Il faut dire que sa voix a bercé de nombreux téléspectateurs :

⦁ Il est l’homme derrière Bruce Lee, le Capitaine Flam, Jeff Goldblum, Terrence Hill...
⦁ Doubleur très apprécié du milieu, et pour cause, il double : Martin Sheen dans Apocalysoe Now, Dustin Hoffman, John Travolta…
⦁ À la télévision, il prête son talent à Patrick Duffy dans Dallas ou à Erik Estrada, le motard policier Poncherello de la série Chips…

Prolifique, il sera engagé pour le doublage de plus d’une trentaine de personnages de dessins animés :

⦁ Adam le prince d’Eternia connu sous son nom de héros Musclor...
⦁ L’emblématique Ken le survivant, en tant que Directeur artistique et à la vue de la grande violence du produit, il décida de changer les textes pour en faire une série plus humoristique afin de mieux convenir au jeune public …

Egalement metteur en scène de théâtre, il adapte au théâtre des livres de l'historien Maurice Rajsfus sur La Rafle du Vél' d'hiv. Il avait reçu le Molière du meilleur spectacle musical en 1990 pour Tempo.
Sa disparition, annoncée par Le Figaro, laisse un grand vide et il rejoint d’autres grandes voix importantes qui nous ont quittées. Sa voix restera pour toujours dans notre tête.

 

Ajouter un message