Carnet

Henri d'ORLEANS

Henri d'ORLEANS 14 juin 1933 - 21 janvier 2019
01/02/2019

« Le roi est mort, vive le roi »

Le prétendant orléaniste au trône de France est décédé à l'âge de 85 ans, né le 14 juin 1933 au manoir d’Anjou (près de Bruxelles) alors que sa famille était en exil. Il passe son enfance au Maroc, en Espagne et au Portugal.
Vincent Auriol autorisera en 1947 le jeune prince à rentrer en France et à y poursuivre ses études secondaires à Bordeaux.

Une carrière dans l'armée française, la fonction publique, la banque…

Combattant de la guerre d'Algérie dans les années 1950 et 1960, puis il rentre
dans la fonction publique jusqu’en 1970, il s’intéresse ensuite au monde de l'entreprise et notamment au secteur bancaire.
Il fonde le Centre d'études et de recherches sur la France contemporaine en 1981 (devenu en 1999 l'Institut de la maison royale de France).

L’histoire de France et un conflit pluriséculaire entre légitimistes et orléanistes.

2 août 1830, date de l'abdication du roi Charles X, la Couronne de France est principalement (la famille Napoléon-Bonaparte étant naturellement exclue chez les Royalistes) disputée entre deux grandes familles :

- Les Bourbons : Pour les légitimistes, le prince Louis de Bourbon, duc d'Anjou est l'héritier de la couronne de France sous le nom de Louis XX.
- Les Orléans : Majoritaire chez les royalistes.
Après l'extinction, à la mort du comte de Chambord (1883), de la ligne directe des bourbons, la maison d'Orléans devient héritière de la couronne de France. Le représentant était le compte de Paris : Henri d’Orléans

Traditionnellement admis, ils ne possèdent aucune existence juridique, les titres portés par les membres de ces familles sont de simples titres de courtoisie.
Henri d'Orléans était descendant directe du dernier roi en France, Louis-Philippe 1er (1773-1850) mais aussi l’un des descendants du frère de Louis XIV.

Clin d’œil de l’histoire ?

Descendant également de Philippe-Egalité (cousin de Louis XVI qui avait voté sa décapitation le 21 janvier 1793), Henri d’Orléans meurt à l'âge de 85 ans, également un 21 janvier… selon le quotidien national Le Monde.

Il symbolisait une fonction, celle du roi de droit divin

Héritier de monarques ayant régenté une nation dite « fille aînée de l’Eglise », il incarnait une idée et il symbolisait une fonction.
De nombreux royalistes se sont émus de cette disparition. « Le roi est mort, vive le roi », le mouvement royaliste Action française soutient cette branche orléaniste.
En dépit d'une longue brouille avec son père, Monseigneur le comte de Paris Henri d'Orléans, deuxième de 11 enfants il devient à 66 ans chef de la Maison de France, ce dernier l'avait confirmé en 1996 dans l'ordre de succession dynastique

Et le chef de la maison France est... Jean de France.


La famille du duc de Vendôme descendant direct du Roi Saint Louis a régné sur la France pendant 900 ans, d’Hugues Capet jusqu’à Louis-Philippe.
Héritier légitime (toujours pour la maison Orléans) des 40 rois qui ont fait la France, Monseigneur le duc de Vendôme est depuis le décès le lundi 21 janvier 2019 de son père, le chef de la Maison royale de France.
Si les Français décidaient de renouer le fil de leur histoire, il régnerait sous le nom de Jean IV de France.

« L'amour précède la rencontre » (Th de Chardin). C'est ce que je ressens pour la France et les français. (Henri d’Orléans).

 

Ajouter un message