Carnet

Tél 09 70 44 96 35

Un service client à votre écoute

7 jours / 7, de 9h00 à 18h00 (non surtaxé)

Avis de décès, Remerciements, Messe-Anniversaire, Condoléances
  • 925 journaux partenaires
  • 24H sur 24, 7 jours sur 7
  • Paiement sécurisé en 1 ou 3 fois sans frais

Décès : Michèle AUCLAIR

Décès : Michèle AUCLAIR 16 novembre 1924 - 10 juin 2005
01/10/2015

Michèle AUCLAIR est morte à l’âge de 80 ans

Naissance : 16 novembre 1924 à Paris.

État civil : Michèle AUCLAIR est une violoniste et pédagogue française. Elle est née d’une famille qui s’est consacrée aux arts et à la culture. Michèle AUCLAIR effectua ses études en violon auprès de son premier professeur Line TALLUEL puis au Conservatoire de Paris. En 1943, elle remporte le premier prix du Concours international Marguerite-Long-Jacques-Thibaud, puis le premier prix du Concours international d'exécution musicale de Genève en 1945. Elle s’était mariée au compositeur Antoine DUHAMEL et entreprendra une carrière internationale.

Décès : 10 juin 2005.

Confondue avec son homonyme Michel AUCLAIR, les annonces nécrologiques de la violoniste Michèle AUCLAIR passent inaperçues.

Inhumation de la violoniste et pédagogue française

Elle fut inhumée dans la totale discrétion et aucune information sur ses obsèques ne fut relayée par la presse.

Apprenant son décès, le ministre de la Culture Renaud Donnedieu DE VABRES partage sa peine face à la disparition de Michèle AUCLAIR. Il déclare dans un communiqué du 13 juin 2005 : « J’apprends avec une profonde tristesse la disparition de Michèle AUCLAIR, l’une de nos violonistes les plus prestigieuses et une remarquable interprète dont le talent de virtuose a fait le bonheur des mélomanes du monde entier. » Il poursuit : « Son prestige de soliste internationale n’avait d’égal que son talent et son immense passion de pédagogue, une mission que Michèle AUCLAIR aura portée à son plus haut niveau pendant plus de vingt ans, que ce soit à Paris, à Boston ou au Japon. »

Le violoniste Daniel BRONIATOWSKI a évoqué l’artiste le 9 mai 2006 sur le forum du site « Violinist » : « Elle était tout à fait une personnalité folle de joie ! ». Plus tard, le magazine « Forgotten Records » salue la « grande virtuose » qui « tire de son instrument des sons déchirants ».

En 2005, l’équipe du Concours Long Thibaud rend hommage à Michel AUCLAIR qui a remporté Premier Grand Prix du premier concours de violon en 1943. Elle avait notamment joué sous la direction de Charles MUNCH.

Ajouter un message